Claire Chazal : "Ne pas être en couple ne veut pas dire qu'on est seule"

Chargement en cours
 Claire Chazal lors du défilé de mode "Christian Dior", collection prêt-à-porter Printemps-Eté 2017 à Paris, le 30 septembre 2016.

Claire Chazal lors du défilé de mode "Christian Dior", collection prêt-à-porter Printemps-Eté 2017 à Paris, le 30 septembre 2016.

1/2
© BestImage, Olivier Borde
A lire aussi

Fabien Gallet

Depuis quelques mois, Claire Chazal officie sur France 5 à la tête de l'émission Entrée libre. L'occasion pour la journaliste de 59 ans d'oublier ses déboires avec TF1 et une année 2015 compliquée. Aujourd'hui célibataire, cette dernière avoue tout du moins de rien s'interdire en amour.

Claire Chazal s'est remise de son éviction de TF1 survenue en décembre 2016. "C'est vrai que changer de vie a été un choc, mais je l'ai fait. (...) J'ai trouvé un nouvel équilibre et je peux dire aujourd'hui que je vais bien, même très bien...", rassure-t-elle dans les pages du magazine Paris Match, dont elle fait la Une du numéro paru le 6 octobre 2016. Une année 2015 ô combien difficile pour la journaliste qui, à la même période, a dû faire face au décès de sa mère et au départ du cocon familial de son fils François, né de sa relation avec Patrick Poivre d'Arvor. "Le cours de la vie, c'est aussi l'éman­ci­pa­tion de ses enfants, et François a quitté la maison aussi cette année, raconte-t-elle. En quelques mois, j'avais perdu tous mes repères."

Claire Chazal a donc passé ces derniers mois plus seule qu'à l'ordinaire. Il faut dire que cette dernière a quitté son compagnon, Arnaud Lemaire, après plus de sept ans de relation, en juin 2015. Néanmoins, ce statut de mère célibataire, elle ne le subit pas. "Il n'y a pas de schéma idéal. La solitude choisi n'est pas un statut dégradant, estime-t-elle. Au contraire. Il faut réhabiliter ce point de vue. Je ne prône rien, je pense juste qu'on peut dédramatiser ce que certaines personnes vivent mal et dire que cela peut être aussi le bonheur." Et d'ajouter : "On peut ne pas être mariée ni accompagnée et être pleine de projets, avoir une vie sociale intense, du calme pour lire, pour réfléchir, faire des choses qui vous intéressent."

En amour, "je ne m'interdis rien"

Pour autant, Claire Chazal ne compte pas forcément rester seule éternellement. Si elle avoue que se lancer dans une nouvelle histoire d'amour "n'est pas (sa) quête" actuelle, elle ne s'oppose pas à l'idée d'un jour laisser parler ses sentiments. "Evidemment, je ne m'interdis rien, confirme-t-elle. Et puis, ne pas être en couple ne veut pas dire qu'on est seule. Je suis très entourée par des gens aimants, désintéressés, loyaux. C'est un luxe que je me suis forgé. Cela veut dire aussi que j'ai su donner de moi-même", ajoute la journaliste qui fêtera son 60e anniversaire en décembre 2016.

Mais à cet âge où certaines femmes sont déjà grand-mère, Claire Chazal ne voit pas encore les choses sous cet angle. "Cela me paraît assez loin, car je n'ai pas eu François très tôt, explique-t-elle. Mais cela me plairait. Pour l'engagement que cela représente, pour voir comment évolue un enfant de mon fils. Pour l'observer dans ce rôle. Et me prolonger", conclut celle qui estime aujourd'hui être "en pleine possession" d'elle-même et vivre "comme à 20 ans, physiquement et intellectuellement."

 
218 commentaires - Claire Chazal : "Ne pas être en couple ne veut pas dire qu'on est seule"
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]