Claude Sarraute : "Tout fout le camp. Heureusement il y a encore la tête"

Chargement en cours
 Claude Sarraute assiste à la projection de "On ne demande qu'a le connaitre" à Paris, le 2 décembre 2012.

Claude Sarraute assiste à la projection de "On ne demande qu'a le connaitre" à Paris, le 2 décembre 2012.

1/2
© Abaca, Alban Wyters
A lire aussi

Fabien Gallet

Alors qu'elle travaille actuellement sur un nouveau livre à paraître courant 2017, Claude Sarraute, s'est confiée à France Dimanche sur le temps qui passe. À bientôt 90 ans, l'auteure garde toujours autant l'envie de vivre, même si l'âge ne lui fait pas de cadeau.

Le 24 juillet 2016, Claude Sarraute a fêté ses 89 ans. Un bel âge pour la journaliste qui officie au sein de l'équipe des Grosses Têtes de Laurent Ruquier sur RTL. Elle reste toutefois consciente que les années qui passent font parfois des ravages. C'est ce qu'elle a confié, entre autres, dans une interview accordée à France Dimanche, le 25 novembre dernier. Interrogée sur son état de santé, cette figure du PAF s'est révélée très franche. "Tout fout le camp. Heureusement, il y a encore la tête qui marche !", a-t-elle ironisé avec le franc-parler qu'on lui connaît.

Ceci avant d'évoquer le souci médical avec lequel elle doit vivre : "Cet été en Bretagne, je ne suis pas allée à la plage et je n'ai même pas pu bronzer car j'ai un mélanome sur le visage que je n'ai pas envie de me faire enlever. Moi qui aimais tant le soleil, je dois porter sans cesse des chapeaux. Il faudrait que j'aille me faire brûler tout ça mais je n'ai plus le courage...", a-t-elle admis. Elle garde, cependant, des ressources pour sa passion : écrire ! "En ce moment j'écris. J'avais dit qu'après mon dernier livre à quatre mains avec Laurent Ruquier, j'arrêterais. Mais j'ai trouvé un nouveau sujet. Ça sortira dans plus d'un an", a fait savoir Claude Sarraute.

"Vieillir, c'est accepter de renoncer"

Motivée et bien décidée à croquer la vie à pleines dents, l'acolyte de l'animateur phare de France 2, si elle ne cache pas que son âge la fait souffrir au quotidien, veut montrer qu'elle tient le coup. "Ça ne s'arrange pas, d'accord, mais bon ça empire si lentement. On s'accroche à la rampe de l'escalier. Il y a les rhumatismes, les vertèbres qui se tassent, les articulations qui lâchent, les genoux qui se bloquent", a-t-elle précisé avant d'en dire plus sur sa source de motivation : "J'en suis là, mais je veux profiter le plus longtemps possible de la tendresse de mes petits-enfants."

Claude Sarraute peut effectivement compter sur le soutien de ses proches, surtout depuis la disparition de son mari, Jean-François Revel. "Quand je les vois, ça me remplit de bonheur. Mais plus ça va aller, moins je me vois les prendre dans mes bras, les caresser !", a-t-elle ajouté.

Quand bien même, la journaliste reste on ne peut plus fière de son âge. "Quand on me flatte et qu'on me dit : 'Vous n'êtes pas vieille, Mme Sarraute', je réponds : 'Taisez-vous, je suis très vieille, je ne veux pas qu'on me vole ma vieillesse'. Quand j'ai des difficultés pour traverser la rue, on a des égards pour moi, et ça, j'adore", a-t-elle avoué avant de conclure avec sagesse : "Vieillir c'est accepter de renoncer."

 
7 commentaires - Claude Sarraute : "Tout fout le camp. Heureusement il y a encore la tête"
  • avatar
    vanelsing -

    Y a rien à en dire de plus...raison pour laquelle j'efface ce que je viens de ne pas en dire.

  • avatar
    LABU -

    A part les couche culottes, elle n'a pas besoin d'autre chose. Elle est liquide. heureusement qu'il y a des concierges comme Fogiel pour baver avec elle

    avatar
    miroudgi -

    Je vous souhaite de pas connaître le pire en vieillissant'vous penserez a votre réflexion indigné d un homme respectueux!

    avatar
    MAGALIDEMARSEILLE -

    mais vous êtes totalement horrible, quelle honte, je vous souhaite juste de vieillir comme elle. J'espère juste qu'elle pourra revenir chez Ruquier aux grosses têtes !!!

  • avatar
    hector626 -

    bravo et tant mieux quand la tête continue de fonctionner !avec ma mere c'est le contraire 96 ans en foyer (beurk) malgré tous les efforts du personnel pas asser nombreux ! ça cavale partout car 8/10 sont en fauteuil ma mère a un peu mal partout mais ça va, par contre depuis 3 ans la tête s'en va houille dur pour tout le monde donc je sais de quoi vous parlez bon courage continuez comme ça avec ruquier et les grosses têtes que j’écoute depuis le début de bouvard surtout sur les chantiers maintenant a la retraite (Mabille Pironi,)et tous les autres !

  • avatar
    mametphil -

    Quel humour et quel talent dans vos écrits ! Merci Madame Sarraute.

  • avatar
    BLEUNUIT -

    Vous connaissez la chanson qu'elle aime fredonner ?...
    "J'ai la rate qui se dilate et le foie qu'est pas droit, j'ai le ventre qui se rentre, l'estomac bien trop bas et les côtes bien trop hautes, le gosier anémié, les hanches qui se démanchent, le thorax qui se désaxe, la poitrine qui se débine... ah oui j'ai les reins bien trop fins et les boyaux bien trop gros, les orteils pas pareils...
    Ah mon dieu que c'est embêtant d'être toujours patraque, ah mon dieu que c'est embêtant, je ne suis pas bien portant !"
    Bon ok, c'est bien assez triste comme cela , on a tous dans notre famille des gds-parents ou des parents en mauvais état, pas la peine d'aller le chanter sur les toits...

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]