Clémentine Célarié a interdit la téléréalité à ses enfants !

Clémentine Célarié a interdit la téléréalité à ses enfants !

Clémentine Célarié se confie

A lire aussi

Roxane Centola

Toujours aussi passionnée et bohème, Clémentine Célarié, de son vrai prénom Meryem, est de retour sur le devant de la scène. L'actrice est en effet sur tous les fronts : en tournage pour France 2, en librairie avec un nouveau roman intitulé On s'aimera, mais aussi au théâtre. L'occasion pour la comédienne de se dévoiler dans les pages de Gala, sur son rôle de mère, ses projets et sa personnalité, résolument optimiste. Elle confie d'ailleurs : "Je suis désespérément optimiste, comme on dit. Chaque matin, je me dis que j'ai une chance incroyable de pouvoir mettre un pied devant l'autre (...) On se doit d'être battant".

Si elle est optimiste, Clémentine Célarié avoue tout de même avoir été une maman stricte et soucieuse de permettre à ses trois enfants de réfléchir par eux-mêmes : "J'ai été une mère exigeante avec mes enfants. Emmerdante sur des trucs comme les jeux vidéo. Au risque de les marginaliser, je leur interdisais la téléréalité par exemple. Et alors ? J'en ai fait des êtres libres dans leurs choix. Et le libre arbitre, aujourd'hui, je ne sais pas où il est".

C'est toutefois l'amour qui guide ses choix, familiaux et professionnels : "Les seules personnes que je crois savoir aimer, ce sont mes enfants. D'ailleurs, avant même de vouloir rencontrer un homme, je rêvais de faire ma famille,, mon nid, c'était essentiel. (...) J'ai beaucoup d'idéaux sur l'amour, je suis excessive : le partage total, la confiance absolue, pas de recul, pas de distance...".

Un engagement total, nécessaire pour l'actrice, qui trouve que les relations humaines perdent de leur intensité depuis les réseaux sociaux : "Ecrire des chansons, des romans, créer, est pour moi une façon de lutter contre la décrépitude de l'humanité, même si le terme est un peu violent. On est en train de perdre notre sens. Avec toute cette virtualité, on perd la notion de se sourire, de se parler , de partager un repas".

 
2 commentaires - Clémentine Célarié a interdit la téléréalité à ses enfants !
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]