Coeur de Pirate, maman : "Je suis moins pessimiste"

Coeur de Pirate, maman : "Je suis moins pessimiste"

Coeur de Pirate.

A lire aussi

Roxane Centola

De retour sur le devant de la scène avec un nouvel album, intitulé Roses, Coeur de Pirate a pris les commandes du site Au Féminin, où elle en profite pour se confier sur sur la maternité. Maman depuis 2012 d'une adorable petite Romy, elle avoue volontiers que sa vie a complètement changé depuis ce jour-là.

Depuis que Romy est entrée dans sa vie, Beatrice Martin n'est plus la même. Devenir maman a eu un impact, non seulement sur son quotidien, mais aussi sur sa façon de faire de la musique. Elle raconte : "Ça m'a recentrée, calmée... J'étais très impulsive avant, plus fofolle. J'étais capable de partir sur un coup de tête sans prévenir. Maintenant je ne peux plus faire ça. (...) Je m'accepte plus, aussi, j'ai plus confiance en moi-même, je me sens plus responsable. Ca m'a fait beaucoup de bien et je crois que c'est vraiment ce dont j'avais besoin", explique la chanteuse. Elle poursuit, au sujet de la musique : "Je suis moins pessimiste, un peu plus positive... Je parle toujours d'angoisse et d'inquiétude, mais j'ai une autre façon de voir les choses qui transparaît dans mes chansons. J'écris sur Romy, évidemment, mais aussi sur l'envie de passer à autre chose, de faire face à ses problèmes, de se dire que "ce n'est pas si grave finalement".

Mais alors, comment gérer une fille de trois ans lorsque l'on est une pop star ? "Je gère, comme n'importe qui. (...) Je vis entre Paris et Montréal, et je suis souvent sur le routes donc j'essaie de l'emmener en voyage avec moi dès que je le peux, et ça se passe très bien. Quand je ne peux pas, heureusement, son papa est là. Il est très présent, parfois plus que moi. Romy a une relation très fusionnelle avec lui", explique-t-elle.

Egalement interrogée sur son plus beau souvenir de maman, celui-ci est evidemment lié à la musique : "C'est la première fois qu'elle a entendu mes chansons et que je l'ai vue les chanter. Là, j'étais fière, émue, je pleurais. Je comprenais enfin le meaning of life ! C'était un peu débile... Mais j'étais vraiment heureuse. Elle reprenait mes chansons et me les demandait. C'était super. Maintenant, elle me demande plutôt d'arrêter de chanter".

 
0 commentaire - Coeur de Pirate, maman : "Je suis moins pessimiste"
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]