Coeur de Pirate : son astuce pour contrer les magazines people

Chargement en cours
 Béatrice Martin, alias Coeur de Pirate, lors de la soirée "L'Oréal Paris Red Obsession Party" à Paris, le 8 mars 2016.

Béatrice Martin, alias Coeur de Pirate, lors de la soirée "L'Oréal Paris Red Obsession Party" à Paris, le 8 mars 2016.

1/2
© Abaca, OLIVIER BORDE
A lire aussi

Hélène Garçon

Le 16 juin 2016, Coeur de Pirate faisait son coming out dans une lettre ouverte publiée par Vice. Peu après, elle dévoilait sur Instagram son idylle avec une chanteuse transgenre, avant d'annoncer leur rupture, quelques semaines plus tard, sur son compte Twitter. Invitée de l'émission "Thé ou Café", la chanteuse québécoise est revenue sur son rapport aux réseaux sociaux qu'elle utilise pour annoncer des informations d'ordre privé.

À 27 ans, Béatrice Martin vit avec son temps et est inscrite sur tous les réseaux sociaux. La chanteuse québécoise, qui a pris pour nom de scène Coeur de Pirate, y partage avec ses fans des moments de son quotidien, et n'hésite pas à les tenir informés des moindres remous de sa vie privée sur son compte Twitter ou Instagram, comme par exemple sa rupture avec la chanteuse transgenre Laura Jane Grace en août 2016. Invitée aux côtés de Marc Lavoine et d'Arthur H dans l'émission Thé ou Café, diffusée le 18 septembre 2016 sur France 2, elle a expliqué vouloir médiatiser sa vie de cette façon pour prouver qu'elle n'est pas "un robot". "Ça fait partie des gens de ma génération aussi", souligne l'artiste, maman d'une petite fille de quatre ans.

Conserver un contrôle sur son image

Quand l'artiste est tombée enceinte en 2012, c'est sur les réseaux sociaux qu'elle a annoncé la nouvelle, partageant avec ses abonnés des photos de ses échographies, et de son baby bump. "C'est important de montrer ça, parce qu'en plus ça donne un contrôle sur ton image que tu ne peux pas avoir autrement. Même chose pour quand je suis tombée enceinte, j'ai voulu faire l'annonce sur les réseaux sociaux comme ça c'est moi qui le faisais. Je n'allais pas passer par un autre truc, il n'y avait pas quelqu'un qui allait le dire à ma place", explique-t-elle à Catherine Ceylac. Partager sa vie sur les réseaux sociaux serait donc une façon de couper l'herbe sous le pied des paparazzis, et de garder la mainmise sur sa vie avant que celle-ci ne fuite dans les pages des magazines people. "Il y a des avantages comme des inconvénients, mais moi j'y vois pas mal d'avantages", a conclu Coeur de Pirate.

 
2 commentaires - Coeur de Pirate : son astuce pour contrer les magazines people
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]