Dalida : son assistant dévoile les dessous de son suicide

Chargement en cours
 Dalida pose en 1982.

Dalida pose en 1982.

1/2
© BestImage, JLPPA
A lire aussi

Fabien Gallet

À l'occasion de la sortie du film "Dalida" le 11 janvier 2017, le magazine Gala est parti à la rencontre d'un homme qui a longtemps côtoyé la star décédée en 1987 : son assistant, Antoine Angelelli. Ce dernier est revenu avec l'hebdomadaire sur le suicide de la chanteuse.

En mai prochain, c'est un triste anniversaire qui sera célébré, celui de la mort de Dalida. L'interprète de Gigi l'Amoroso, tragiquement disparue dans la nuit du 2 au 3 mai 1987, a longtemps laissé planer le mystère sur son suicide. Près de trente ans après les faits, le magazine Gala a interrogé l'assistant de l'icône venue d'Egypte, Antoine Angelelli. Très proche de la chanteuse, notamment entre 1975 et 1987, ce dernier était à ses côtés quelques jours avant son suicide.

Le "bras droit" de Dalida, comme le qualifie Gala, est ferme sur un point : "Je ne vous racon­te­rai pas ses peines de coeur." "Je ne la trahirai jamais", a-t-il ajouté avant d'avouer, sans fard : "Il n'y a pas un jour où je ne peux pas penser à elle." Cette dernière ne jouait pas de son statut de star avec lui. "Avec elle, il n'y avait pas de hiérarchie", a tenu à préciser son ancien assistant. Et de se souvenir : "Elle voulait qu'on la tutoie. Elle m'ap­pe­lait 'Toinouch', je l'ap­pe­lais 'Dali'."

Une ultime et mauvaise impression

Cette proximité a donc permis à Antoine Angelelli de comprendre mieux que personne Dalida, de décrypter ses humeurs et de deviner ses pensées. Malheureusement, l'assistant ne réussira pas à empêcher la star de commettre l'irréparable et se donner la mort au mois de mai 1987, quelques jours après un gala donné en Turquie. "J'ai fait le dernier gala avec elle, en Turquie, le jeudi 29 avril. C'est ce soir-là qu'elle a dû prendre sa décision, car elle a chanté Mourir sur scène avec une telle intensité qu'on s'était regardés, interloqués, avec son impre­sa­rio Roland Ribet", s'est remémoré le principal intéressé qui avait alors bien compris que Dalida traversait une mauvaise passe.

Une impression qui s'était accentuée lors de leur retour en France. "En rentrant d'Orly, elle avait énormément fumé dans la voiture et je lui avais fait remarquer. C'est la première fois en douze ans que je l'ai vue s'éner­ver", a raconté Antoine Angelelli. Ce dernier avait vu juste puisque deux jours plus tard, c'est dans sa maison de Montmartre que Dalida mettait fin à ses jours.

Près de trente ans après la disparition de l'artiste à l'accent reconnaissable entre mille, Antoine Angelelli n'a rien oublié de cette rencontre. "Dalida est arrivée comme un rêve dans ma vie", a-t-il assuré avant de conclure : "Mon devoir est de perpétuer sa mémoire. Depuis qu'elle est partie, j'y travaille avec Orlando (le frère de la chanteuse, ndlr). Je ne veux surtout pas qu'on l'ou­blie."

 
12 commentaires - Dalida : son assistant dévoile les dessous de son suicide
  • avatar
    koffipierre12 -

    QUAND DALIDA EST ALLEE EN iNDE UN MAîTRE LUI A CONSEILLE DE CONTINUER DE CHANTER

    DANS LA PHILOSOPHIE HINDOU L'AMOUR DE L'AUTRE N'EST PAS LE
    FONDEMENT DE LA PHILOSOPHIE COMME CHEZ LES CHRETIENS ON PRÔNE LA REALISATION DE SOI LE DEVELOPPEMENT PESONNEL POUR ATTEINDRE CE POURQUOI ON EST FAIT !
    Cela a été dramatique! elle aurait dû se retourner vers sa religion d'origine chrétienne en effet elle n'avait pas reçu d"'amour et ne se sentait pas aiméE bien qu'adulée et donc la seulle solution c'est qu'ayant gardé la capAcité d'aimer elle DEVAIT se retourneR vers les autres elle aurait pu former de futurs chanteurs faire une ecole transmettre son savoir
    maintenant elle aurait ete jury d'une star ac Etccc et elle aurait retrouve le go^t de vivre un simple moine das un monastere lui aurait donner de meilleur conseil
    cette mode d'aller voir ailleurs la sagesse que nous avons chez nous
    c'est ce gourou qui l'a tué en la renvoyant à son nombril! en attendant je n'ai aucune admiration pour son frere qui l'a poussé à la recherche de l'argent au point de la faire vivre en hologramme aucun respect aucun amour pour elle pour laisser son âme en paix!! Son niveau de conscience est tres tres bas ET L'EGO SURDIMENSIONNE
    Triste sire!! des gens come ça ça ne devrait pas exister!

  • avatar
    nikita -

    ET SURTOUT le paquet de fric que cela va rapporter a ces vils personnages

  • avatar
    lulub -

    C'est formidable de toujours penser a Dalida elle nous a fait passée de bon moment , je suis beaucoup d'autres personnes a garder en mémoire cette merveilleuse chanteuse

  • avatar
    counoel -

    quatre jours avant sa mort j'etais avec elle sur l'autre trottoir du "coin de la rue" sevran avec la vendeuse de violette de montmartre bonjour a mis amis de "chez nini bateleur et les deux PATRICIA voyance Ajaccio et PATRICIE RICHARD ,bonjour a la fleuriste de DELANOE bon souvenirs de votre rencontre apres "repas ouverture frontiere beauveau" ovais organisé le diner et rencontrer apres mr delanoe pres du "lutetia J4AI MEME ete remmnné en limousine blanche via NIKKO 15 EME3

  • avatar
    papynono -

    grande chanteuse qui a marquee notre epoque ,irremplaçable

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]