Daniela Lumbroso raconte le harcèlement qu'elle a subi à l'école

Daniela Lumbroso raconte le harcèlement qu'elle a subi à l'école

Daniela Lumbroso raconte son enfance difficile à l'école.

A lire aussi

Roxane Centola

Daniela Lumbroso est une figure bien connue du monde de la télévision et de la radio. Elle anime notamment France bleu midi ensemble, sur Radio France, et de grands événements à la télévision comme Les victoires de la musique. Ce que l'on sait moins, c'est que la présentatrice, aujourd'hui âgée de 53 ans, a passé une partie de son enfance en Côte d'Ivoire.

En effet, dans une interview accordée à Paris Match, elle a notamment révélé avoir été victime de violences, lorsqu'elle était à l'école. Comme beaucoup d'autres enfants, Daniela Lumbroso a été harcelée par ses camardes. Elle raconte notamment : "Dès mon arrivée, la couleur de ma peau crée la surprise : je suis la seule Blanche au milieu des élèves ivoiriens. Alignée comme les autres en rang d'oignons avant d'entrer en classe, je reçois soudain une claque. Une fille très grande de taille me lance alors : 'La traite des Noirs, c'est de ta faute '. J'ai 7  ans. Je ne connais rien à ce sujet. Le soir même, à la maison, je ne parle pas de ce qui m'est arrivé".

Bouleversée par cet événement, Daniela Lumbroso gardera le silence, ce qui ne fera qu'aggraver la situation. "Les autres jours, la situation se répète : coups, insultes et bousculades. Sans savoir pourquoi. Je suis scolarisée dans une école stricte, un peu comme celles des années  1940 en France. Mais les profs laissent faire. Tous les matins, j'entonne l'hymne national ivoirien. (...) En cours, j'apprends l'histoire du continent africain, l'esclavage et la traite des Noirs. Je commence à saisir", explique-t-elle. Une experience qui a forgé la personne qu'elle est aujourd'hui : "Je suis d'une génération qui obéissait sans broncher. (...) Je serrais les dents. Mais je constate que devoir changer de pays, devoir s'adapter, devoir affronter le rejet, cela a forgé ma personnalité".

Aujourd'hui, le harcèlement scolaire continue de toucher de nombreux enfants. Selon l'Unicef et l'Observatoire international de la violence à l'école, le nombre total d'élèves harcelés de façon sévère est de 383 830 élèves, de l'école primaire jusqu'au lycée, et de 700 600 élèves si l'on inclut le harcèlement modéré.

 
1 commentaire - Daniela Lumbroso raconte le harcèlement qu'elle a subi à l'école
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]