Dany Boon sur ses débuts : "J'étais pire que pauvre"

Dany Boon sur ses débuts : ©Abaca
A lire aussi

Purepeople

Cinéaste accompli et humoriste adulé, Dany Boon est aujourd'hui un homme comblé. Mais son parcours n'a pas été évident, comme il l'a confié au Parisien. Après avoir quitté la Belgique pour lancer sa carrière à Paris sur les conseils d'un ami, le jeune Belge a vécu dans des conditions particuièrement difficiles. Il a notamment habité "un 25 m2 où nous étions quatre". 

"Je faisais du spectacle de rue. Du mime, le clown et de la guitare. C'était réellement compliqué aussi parce que je n'avais pas un radis. J'étais pire que pauvre. C'est-à-dire que j'étais endetté. Et donc interdit bancaire. Je devais de l'argent à tout le monde", confie aussi Dany Boon dans les colonnes du quotidien. Et notamment au Cours Simon, où il faisait ses débuts de comédien. Il a donc annoncé à la directrice : "Je vais partir et je vous réglerai le jour où j'aurai un peu d'argent. Elle m'a répondu : 'Ne dites rien à personne. Vous ne paierez pas les cours ! On vous aime beaucoup. On pense que vous avez de l'avenir dans ce métier'".

Ne mangeant "pas à a faim", celui qui est devenu internationalement connu grâce au film Bienvenue Chez les Ch'tis repense aujourd'hui à cette période avec émotion, et ne perd pas de vue d'où il vient : "Pendant presque huit mois, j'étais quasiment à la rue. Mais j'ai galéré pendant deux ans au total".

 
0 commentaire - Dany Boon sur ses débuts : "J'étais pire que pauvre"
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]