David Hamilton : après Flavie Flament, d'autres femmes l'accusent de viol

Chargement en cours
 Flavie Flament lors de la conférence de rentrée de RTL à Paris, le 8 septembre 2015.

Flavie Flament lors de la conférence de rentrée de RTL à Paris, le 8 septembre 2015.

1/2
© BestImage, Veeren
A lire aussi

Fabien Gallet

Dans sa lutte pour mettre en lumière la vérité sur son viol, Flavie Flament peut désormais compter sur le soutien d'autres femmes. Comme l'animatrice, ces dernières auraient été agressées sexuellement par le photographe David Hamilton, quand elles étaient plus jeunes. Des témoignages publiés par L'Obs, jeudi 16 novembre 2016.

En octobre dernier, Flavie Flament a révélé dans son autobiographie "La Consolation" avoir été violée par un photographe "mondialement connu", à 13 ans. Elle n'y dévoilait pour autant pas son identité, évoquant le "couperet de la prescription concernant ce type de crime". C'était sans compter l'intervention des internautes sur les réseaux sociaux qui ont très vite pointé du doigt David Hamilton. Un nom confirmé par Thierry Ardisson sur le plateau de Salut les Terriens sur C8. Si le prétendu coupable a nié ces accusations - "J'ai pris connaissance des propos diffamatoires circulant à mon sujet depuis plusieurs jours", a-t-il déclaré à SudInfo - voilà que d'autres témoignages viennent nourrir cette terrible affaire.

Jeudi 16 novembre 2016, L'Obs a en effet publié deux nouveaux témoignages accablants venant confirmer les dires de l'ex-femme de Benjamin Castaldi, laquelle a vu certains de ses proches remettre en cause sa version des faits ces dernières semaines. Le photographe aurait ainsi violé d'autres femmes, au milieu des années 1980, toujours au Cap d'Agde.

"Des caresses qui dérapent"

Alice et Lucie (les prénoms des deux femmes ont été modifiés par le journal) ont elles aussi vécu l'enfer relaté par Flavie Flament. Elles aussi passaient des vacances en famille dans le village naturiste et toutes deux se seraient faites approcher par le photographe professionnel. Pour les deux jeunes filles de l'époque, poser pour le célèbre photographe britannique, c'est une chance en or. "Être remarquée par lui, c'était être élue !", admettent-elles à L'Obs. "Quand il nous a proposé de faire un essai, mon père était tellement fier, ses yeux brillaient !", se souvient Alice.

Mais quand vient l'heure des séances photos, c'est le coup de massue. Les deux femmes évoquent le "même mode opératoire que celui décrit par Flavie Flament dans son livre", relate L'Obs : "Des caresses qui dérapent, cette tête soudainement entre leurs jambes, des pénétrations..." "Pourquoi je ne me suis pas enfuie, débattue ?", s'interroge Lucie. "Je suis restée figée, passive, incapable de réagir", explique pour sa part Alice.

"Ça a eu de grosses conséquences sur ma vie sexuelle"

Face à leur agresseur, les deux femmes sont malheureusement impuissantes. Sous le poids de "la culpabilité" et de "la honte", elles préfèrent se taire. "Je pensais que mes parents seraient tellement déçus si j'arrêtais les photos", confie Alice à l'hebdomadaire. De son côté, Lucie a finalement demandé à ses parents d'arrêter les photos, après deux séances.

Mais le mal est fait. "J'ai pensé que j'allais oublier. Mais ça a eu de grosses conséquences sur ma vie sexuelle. Et j'avais des envies de suicide", révèle Alice qui a décidé, en 1997, dix ans après les faits, de porter plainte contre David Hamilton. En vain. Aujourd'hui, ces heures passées à poser pour le photographe les hantent encore. "J'espérais qu'il soit mort", admet Lucie tandis qu'Alice espère, elle, "qu'il soit vivant, pour qu'on puisse le démasquer avant sa mort".

Ce qui les poussera à sortir du silence ? Le livre de Flavie Flament. D'ailleurs, les trois femmes sont aujourd'hui en contact. "Plus nous serons nombreuses, plus nous serons fortes", a déclaré l'ancienne star de TF1 à L'Obs avant d'ajouter : "On espère que d'autres témoignages arriveront, et peut-être des plus récents !". Et pour cause, 30 ans après les faits, les accusations de viol sur mineur sont prescrits. Mais le prétendu tyran, lui, continue de nier. Joint par le journal, il a fait savoir "qu'il refusait de répondre (aux) questions".

 
28 commentaires - David Hamilton : après Flavie Flament, d'autres femmes l'accusent de viol
  • Gheisha -

    bravo Flavie pour avoir eu le courage de dénoncer cet icone intouchable de la photographie !
    Honte aux parents qui jettent leurs filles dans les bras de ce genre de type !
    Il devrait être interdit d'emmener des enfants dans les centres de naturistes car ces voyeurs sont à l'affut de ces jeunes gamines !
    mais qui y pense ?

    Gheisha

  • Macheprot -

    Dans cette affaire c'est Hamilton qui fait le buzz, car si Flament avait été violée par le gardien de l'immeuble, quid de cette affaire? Ardisson se serait-il fendu d'un enc...très à propos? Ceci dit, sur le plan artistique, l'enc... n'est pas celui que l'on croit.

  • nonord -

    Bravo FLavie j'aime ton courage et de plus ta non langue de bois sur beaucoup de sujet Continue je t'embrasse.
    Continue
    Arnaud Faÿs

  • jalil -

    c'est les parents qui devrais être mis en cause autoriser leurs filles de 13 ans se faire photographié à poil ???
    et pourquoi attendre 30 ans c'est pour faire le buzz elle est en mal de célébrité..

    saturnin -

    Connard !!

  • poissonnier -

    elles ont pas fini avec toutes leur connerie et en plus elles vivait en vacances a poil ca devait en exciter plus d un

  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]