Dieudonné condamné à deux mois de prison ferme

Chargement en cours
 Dieudonné pendant une conférence de presse au théâtre de la Main D'Or à Paris, le 11 juin 2014.

Dieudonné pendant une conférence de presse au théâtre de la Main D'Or à Paris, le 11 juin 2014.

1/2
© Abaca, Liewig Christian
A lire aussi

Hélène Demarly

L'humoriste a été condamné à deux mois de prison ferme par la Cour d'appel de Liège. Il était poursuivi pour des propos antisémites et négationnistes tenus lors d'un spectacle en Belgique en 2012.

Dieudonné vient d'être condamné en appel à deux ans de prison ferme et 9 000 euros d'amende pour incitation à la haine et tenue de propos antisémites. "La Cour d'appel de Liège a confirmé le jugement du tribunal correctionnel de Liège", a indiqué à l'AFP Me Eric Lemmens, l'avocat de la partie civile qui représentait les organisations juives de Belgique. La condamnation est assortie de "trois mois de prison subsidiaires à défaut de paiement de l'amende et à la publication de l'arrêt (de 20 pages, ndlr) dans deux journaux belges", a précisé l'avocat.

Condamné, Dieudonné n'ira pas en prison

En 2012, l'humoriste donne un spectacle à Herstal, dans la région de Liège, devant un millier de spectateurs. Un show enregistré par la police qui lui vaut ensuite d'être poursuivi pour diffusion de propos discriminatoires, antisémites, négationnistes et révisionnistes. Il est alors condamné en première instance, en novembre 2015, par le tribunal correctionnel de Liège. Absent lors du procès, il avait fait appel. "Dieudonné n'a pas juste dérapé. Il a instrumentalisé un spectacle prétendument humoristique pour construire et diffuser un discours antisémite", a affirmé l'Unia, le Centre interfédéral pour l'égalité des chances, qui s'est félicité de la décision prise vendredi 20 janvier 2017 par la Cour d'appel de Liège.

Mais malgré sa condamnation à deux mois de prison ferme, peu de risque qu'en réalité Dieudonné se retrouve derrière les barreaux. Me Eric Lemmens, interviewé par L'Express, explique en effet que la peine est "symbolique". "En Belgique, on n'exécute jamais les peines de deux mois de prison ferme. Il n'ira pas en prison mais ça lui fera tout de même un antécédent judiciaire, ce qui pourrait lui coûter cher s'il est condamné une nouvelle fois en Belgique", précise-t-il.

Dieudonné peut encore, s'il le souhaite, se pourvoir en cassation dans les 15 jours qui suivent le jugement.

 
35 commentaires - Dieudonné condamné à deux mois de prison ferme
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]