Disparition de Claude Gensac : 5 choses que vous ne saviez pas sur l'actrice

Chargement en cours
 Claude Gensac pose lors d'un rendez-vous le 21 mars 1994.

Claude Gensac pose lors d'un rendez-vous le 21 mars 1994.

1/2
© BestImage, Coadic Guirec
A lire aussi

Fabien Gallet

L'actrice française Claude Gensac est décédée dans la nuit de lundi 26 à mardi 27 décembre 2016 à 89 ans. Plus connue pour avoir été l'épouse de Louis de Funès dans de nombreux films, elle s'est illustrée à bien d'autres égards.

Elle fut plus d'une dizaine de fois la femme de Louis de Funès au grand écran. Plus de 30 ans après la disparition du gendarme le plus célèbre du cinéma, sa "biche" a finalement tiré sa révérence dans la nuit du 26 au 27 décembre 2016. Retour sur cinq choses que vous ignoriez peut-être sur Claude Gensac.

C'est au théâtre qu'elle a fait ses débuts

Après avoir décroché son baccalauréat, elle entre au cours Simon dans les années 1940, poussée par sa mère, et fait ses débuts au théâtre à Bruxelles dans la pièce "Borgia" signée Herman Closson. Mais c'est grâce à "La Pucelle" de Jacques Audiberti qu'elle est remarquée en 1950. S'offre alors à elle une carrière sur les planches qui la conduira à jouer au côté d'un certain Louis de Funès en 1952 dans la pièce "Sans cérémonie".

Elle a prêté sa voix à un personnage Disney

Sortie du Conservatoire avec le deuxième prix de tragédie, Claude Gensac décroche une belle opportunité au cinéma et donne sa voix à un personnage emblématique de l'univers Disney. En effet, en 1962, elle participe au second doublage français du dessin-animé "Blanche-Neige et les Sept Nains" de Walt Disney, paru 25 ans plus tôt. La comédienne prête alors sa voix à la reine.

Elle doit beaucoup à la femme de Louis de Funès

Alors qu'elle poursuit sa carrière sur les planches et multiplie les seconds rôles au cinéma ("Les Sultans", "Journal d'une femme en blanc"...), Claude Gensac décroche en 1967 un rôle de taille dans l'adaptation de la pièce "Oscar" dans laquelle Louis de Funès s'était illustré quelques années plus tôt. Un rôle qu'elle doit à la femme de ce dernier, Jeanne, rencontrée sur le tournage de "La vie d'un honnête homme", une douzaine d'années plus tôt. L'épouse du comédien aurait en effet elle-même proposé le nom de Claude Gensac à son mari. Un petit coup de pouce qui fera décoller sa carrière cinématographique.

Un nouvel élan au petit écran

Après avoir brillé à l'écran et au théâtre dans les années 1960 et 1970, Claude Gensac voit sa carrière ralentir. Toutefois, dans les années 2000, elle fait son retour sur le devant de la scène, grâce au petit écran. La comédienne accepte un rôle dans la série "Sous le soleil" en 2005, un autre en 2007 dans la mini-série "La Prophétie d'Avignon" ou encore dans "Scènes de ménages" puisqu'elle interprète Yvonne, la femme de Norbert, joué par le défunt Michel Galabru disparu en début d'année 2016. De même, les téléspectateurs ont pu la voir dans un prime inédit de la série "Nos chers voisins", diffusé pour les fêtes de fin d'année 2015.

Elle a été mariée et divorcée par deux fois

Si Claude Gensac a longtemps joué la femme des personnages incarnés par Louis de Funès, les deux acteurs n'ont jamais été ensemble à la ville. Cette dernière a rencontré son premier mari, Pierre Mondy, au cours Simon. Avec la star de la trilogie "La 7e compagnie", elle se marie en 1952 mais divorce deux ans plus tard, comme le confessait l'acteur dans son autobiographie "La cage aux souvenirs", en 2006. Elle retrouvera finalement l'amour quelques années plus tard au côté du pilote automobile Henri Chemin. Un second mariage qui se soldera par un divorce à la fin des années 1970.

 
4 commentaires - Disparition de Claude Gensac : 5 choses que vous ne saviez pas sur l'actrice
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]