Donald Trump a sa statue de cire en poil de yak

Chargement en cours
 Une prothésiste apporte la touche finale à la statue de cire de Donald Trump au musée Madame Tussauds à Londres, le 18 janvier 2017.

Une prothésiste apporte la touche finale à la statue de cire de Donald Trump au musée Madame Tussauds à Londres, le 18 janvier 2017.

1/3
© Abaca, Jensen David/PA Photos
A lire aussi

Hélène Garçon

Alors qu'Obama s'apprête à remettre les clés de la Maison Blanche à Donald Trump, ce vendredi 20 janvier 2017, ce dernier a déjà remplacé le Président sortant dans le bureau ovale du musée Madame Tussauds de Londres. Et bien qu'il ne s'agisse que d'une statue de cire, le très controversé businessman américain a une fois de plus posé quelques difficultés.

Il existe désormais plusieurs Donald Trump dans le monde. Un aux États-Unis, et maintenant un au célèbre musée Madame Tussauds dans la capitale britannique. La statue de cire du nouveau président américain a été présentée au public mardi 17 janvier 2017. Vêtu d'un costume bleu marine et d'une chemise blanche assortie d'une cravate rouge, le double du milliardaire semble plus vrai que nature. L'équipe du musée a travaillé d'arrache-pied pour que la statue du futur locataire de la Maison Blanche soit la plus réaliste possible, allant même jusqu'à inventer de nouveaux procédés pour reproduire la coiffure improbable de celui qui deviendra bientôt l'homme le plus puissant de la planète. Pour un brushing au poil, les prothésistes ont ainsi utilisé des poils de yak, le ruminant à la longue toison de l'Himalaya, comme le révèle le Daily Mirror.

Une statue au poil !

La statue, qui ressemble comme deux gouttes d'eau à l'original, a pris place aux côtés des autres puissants de ce monde, et tient à présent compagnie à la chancelière allemande Angela Merkel, au Dalaï-Lama et à Gandhi. Barack Obama a, quant a lui, été rangé dans la remise du musée, après huit années de photos et de selfies. Si la présentation de la statue de Donald Trump à Londres n'a pas fait de vagues, celle du musée de cire de Madrid a déclenché la fureur d'une Femen.

Tandis que cette statue était présentée devant l'entrée du musée décorée aux couleurs des États-Unis, une jeune femme a fait irruption, seins nus, et a attrapé la réplique du président élu par l'entre-jambes en scandant "Attrapons le patriarcat par les c*******", en référence aux propos misogynes qu'il avait tenus en 2005 et qui avaient été rendus publics lors de la campagne électorale américaine.

 
41 commentaires - Donald Trump a sa statue de cire en poil de yak
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]