Drôles d'excuses pour Johnny Depp et Amber Heard condamnés en Australie

Chargement en cours
 Amber Heard et Johnny Depp, en marge du Gala Art of Elysium Heaven à Los Angeles, le 9 janvier 2016.

Amber Heard et Johnny Depp, en marge du Gala Art of Elysium Heaven à Los Angeles, le 9 janvier 2016.

1/2
© Abaca, Lionel Hahn
A lire aussi

Fabien Gallet

En avril 2015, Amber Heard décidait de rejoindre son mari, Johnny Depp, alors en tournage en Australie sur le cinquième volet de la saga Pirates des Caraïbes. Seul problème, à bord de son jet privé, la belle était accompagnée de ses deux chiens. Mais ces derniers n'étaient pas déclarés. Un affront aux yeux de la justice australienne puisque le pays impose une réglementation stricte sur les animaux.

C'est une affaire qui a du chien. Il y a quelques mois, Amber Heard et Johnny Depp étaient ainsi accusés d'avoir introduit illégalement deux yorkshire-terriers sur le sol australien. Une accusation qui avait autant exaspéré que fait rire l'acteur américain de 52 ans. "J'ai tué mes chiens. Je les ai mangés sur ordre direct d'une espèce de gros bide en sueur originaire d'Australie", avait-il d'ailleurs ironisé en évoquant le ministre de l'Agriculture, Barnaby Joyce, ce dernier ayant menacé ses chiens d'euthanasie s'ils ne "foutaient" pas "le camp aux Etats-Unis". Le couple s'était exécuté, les deux chiens avaient été renvoyés. Aujourd'hui l'heure des excuses a sonné.

Poursuivie pour "importation illégale d'animaux", Amber Heard a comparu devant la justice australienne, ce lundi 18 avril 2016. Si cette accusation a été abandonnée, la belle blonde a néamoins avoué avoir falsifié le formulaire destiné aux services d'immigration. Elle a ainsi écopé d'un mois d'obligation de bonne conduite et d'environ 1 000 dollars d'amende. Mais ce n'est pas tout puisque le couple a été prié de rendre des excuses publiques à l'Australie !

C'est désormais chose faite dans une vidéo mise en ligne sur YouTube par le département de l'Agriculture du gouvernement australien. Mais ces excuses se révèlent plutôt comiques : les deux acteurs apparaissent en contre-plongé, tels deux otages. "L'Australie est une île merveilleuse, un mélange précieux de plantes, d'animaux et de personnes uniques", annonce Amber Heard avant que l'interprète de Jack Sparrow ne renchérisse sur le fait qu'elle "doit être protégée". "L'Australie n'est pas concernée par bon nombre de maladies communes partout ailleurs dans le monde, c'est pourquoi elle se protège avec des lois fortes pour la biosécurité", explique sa femme. "Sa justice est unique, à la fois humaine et sévère. Si vous ne respectez pas une loi, on vous le dira fermement", confirme Johnny Depp avant de conclure, faussement convaincu : "Déclarez tout lorsque vous venez en Australie. Merci".

 
1 commentaire - Drôles d'excuses pour Johnny Depp et Amber Heard condamnés en Australie
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]