Elizabeth II, très éprouvée en 2016

Chargement en cours
 Elizabeth II à l\

Elizabeth II à l'événement "Newmarket Racecourse", le 3 novembre 2016.

1/2
© Abaca, Radburn Chris/PA Photos
A lire aussi

Justine Fiordelli

L'année 2016 touche à sa fin ! Et le moins que l'on puisse dire, c'est que la reine Elizabeth II a été touchée par de douloureuses disparitions dans son entourage.

La perte de sa confidente : Margaret Rhodes

Elizabeth II est actuellement en deuil. La monarque britannique vient de perdre sa meilleure amie, également cousine et confidente, Margaret Rhodes, décédée vendredi 25 novembre 2016 à l'âge de 91 ans. Une triste nouvelle confirmée par le palais de Buckingham, mais sur laquelle elle ne souhaite pas pour autant se confier. La raison ? Une affaire privée, comme le souligne le journal The Telegraph. De son côté, le journal britannique Sunday Express nous apprend d'une source proche de Buckingham que la reine serait "dévastée d'avoir perdu sa meilleure amie" : "Elle a grandi avec Madame Rhodes et elles avaient une histoire commune impor­tante. Elles étaient restées proches pendant le règne, et Sa Majesté conti­nuait de rendre visite à Madame Rhodes à sa rési­dence de Wind­sor jusqu'à très récemment encore." Les deux amies se seraient vues pour la dernière fois au début de mois de novembre, à la résidence de Windsor, dans le Berk­shire.

Le décès de son fidèle compagnon canin : Holly

Autre moment douloureux de l'année pour la reine : la perte de son petit corgi Holly qui la suivait partout depuis treize ans. Atteinte de différentes maladies, sa petite chienne adorée a dû être euthanasiée, malgré la profonde tristesse de sa patronne, comme le rapporte le Daily Mail, selon des sources proches d'Elizabeth II : "La reine était profondément bouleversée, mais elle n'aime pas voir ses chiens souffrir et Holly avait atteint un certain âge." Heureusement, il lui reste encore Willow : un autre corgi qui tient une place chère dans son coeur.

La disparition du duc de Westminster, parrain du prince William

L'été 2016 d'Elizabeth II et de son entourage a été marqué par la mort de Gerald Cavendish Grosvenor, sixième duc de Westminster. Un décès survenu au Royal Preston Hospital, dans le nord-ouest de l'Angleterre, mardi 9 août 2016, alors qu'il n'avait que 64 ans. Ce que l'on sait des circonstances ? Une mystérieuse maladie. "Il a été amené (dans cet hôpital) depuis la propriété d'Abbeystead, dans le Lancashire, où il était soudainement tombé malade", a annoncé son porte-parole. Il possédait l'une des plus grosses fortunes d'Europe avec pas moins de 12,8 milliards de dollars.

 
4 commentaires - Elizabeth II, très éprouvée en 2016
  • avatar
    ortaugraf -

    Et cela ne va pas aller en s'arrangeant, plus l'on vit vieux, plus on voit partir ses proches. Quand aux chiens , étant donné leur faible espérance vie, mieux vaut ne pas en avoir .

  • avatar
    moumoune85 -

    ils ont les memes peines que nous avons; et c'est tant mieux!!!

  • avatar
    eady -

    Elle a de la chance, elle est encore là en forme, riche quoi de mieux.

    La belle Lady Di n'a pas eu la chance de voir grandir ses enfants. Au fait on entend plus parler de Camilla elle est toujours là la vieille

    Bravo la monarchie ....!

    avatar
    nialac -

    quel raisonnement ! la vieille comme vous dites ! n'a pas demandé qu'on parle d'elle !

  • avatar
    freeboy -

    OUi tout ca est bien triste de voir son chien partir et un dame de 91 ans . . .
    Moi je vois des jeunes partir du cancer a 35 ans et bien d'autres maladies et mon concierge
    qui vient de partir aussi d une longue maladie .
    Il a souffert et personne n'en parle

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]