Emmanuel Moire et son coming-out : "le jour le plus difficile de sa vie"

Emmanuel Moire et son coming-out : "le jour le plus difficile de sa vie"

Emmanuel Moire

A lire aussi

Roxane Centola

Après avoir participé et remporté la saison 3 de Danse avec les stars, Emmanuel Moire avait fait un retour en force dans le monde de la musique, avec son disque Le Chemin. Deux ans plus tard, il revient avec un nouvel opus, La rencontre et aborde dans Le Grand 8 l'un des moments les plus difficiles de sa vie.

Face à Roselyne Bachelot, l'ancien "Roi Soleil" s'épanche sur le jour où il a fait son coming-out et a annoncé à sa mère qu'il était homosexuel. Emu, mais fier de pouvoir s'assumer, il confie : "Le plus difficile ? Je crois que c'était d'aller dire à ma maman que j'étais homosexuel. (...) C'était génial parce que ma mère a été exemplaire, (...) incroyable."

Un acte qui lui permet aujourd'hui de vivre de façon beaucoup plus sereine, d'encourager et d'apporter son soutien à celles et ceux qui n'ont pas encore osé franchir le cap. Il poursuit : "Parfois, on imagine, on fait beaucoup de suppositions. J'en parle parce que je trouve ça important pour les gens surtout. Quelle que soit la différence. On s'imagine, on suppose comment ça va se passer, alors que parfois on se trompe littéralement. C'est parfois ce qui nous empêche d'être soi-même et de se confier et de dire les choses qui sont importantes pour nous. Je pense qu'il faut faire le cap de le faire (...) Je me suis rendu service. Et d'avoir le sourire et les yeux qui pétillent en l'ayant fait ça peut rendre service".

Dix ans après la comédie musicale Le Roi Soleil, c'est donc un homme honnête envers lui-même et heureux, qui nous propose un nouvel album dans lequel il évoque sans tabou l'amour et les relations amoureuses. À noter que le chanteur sera présent à l'Olympia ce 17 septembre, afin de chanter pour Leurs voix pour l'Espoir et lutter contre le cancer. Il partage l'affiche de ce concert caritatif avec Louane et Vianney.

 
26 commentaires - Emmanuel Moire et son coming-out : "le jour le plus difficile de sa vie"
  • LECRIT -

    li aurait du ne pas dévoiler sa vie privée ce n est pas du domaine de sa carriére je me fous de son orientation ce qui est important c est son talent

  • FautLeSavoir -

    pour réussir dans le "showbiz" pas besoin de talent il suffit d'être homo ou juif et ils sont la majorité quoique qu'en pense certains et je n'ai rien contre les homos !

    bigtub19 -

    ET HOMO ET JUIF EN MEME TEMPS C EST BON AUSSI ????

  • mp46 -

    Je trouve très stupide et très prétentieux le comming-out.
    Ça ne concerne que lui. Ça ne lui apporte aucune qualité ou importance suplémentaire.
    Nombre d'hétérosexuels n'éprouvent pas le besoin de le crier sur les toits!

    bigtub19 -

    et pour les bis que faire ????

  • toska -

    oui ca fait longtemps que l on le sait perso j ai travaille avec des homosexuels ca ne m a jamais pose aucun probleme car pas de vacheries dans le boulot des heteros j en ai connu des vrais salopards au travail ce qui me deplait le plus ce sont ces hommes maries qui n assument pas ont des gosses ils font semblant c est vrai qu avant c etait difficile de le dire a sa famille donc ils trichaient et ca de nos jours ce n est plus possible de mentir a ce sujet la verite c est tout et apres on n en parle plus......

    Laslo -

    excuse moi, je ne comprends rien à ce que tu racontes ...

    déjà comment sais tu qu'ils sont homos ou hétéros... je reprends tes termes

    parce que, perso, j'ai rencontré quelques surprises .... et pourtant, j'ai du flair ....

  • Laslo -

    Vous ne saisissez pas l'ampleur du phénomène, qui remonte au fond des temps....l'homosexualité n'est pas un choix ni une envie
    l’homosexualité, n’est pas une maladie. On n’en «guérit» pas, elle ne «transmet» pas.
    C’est une simple histoire de goût, on ne choisit pas d’aimer les fraises et de ne pas aimer les épinards, il en va de même pour préférer les hommes aux femmes - et inversement -, le fait que cela touche à la sexualité créant une réaction de dégoût anormale envers les personnes ayant des goûts différents.

    Si on ne choisit pas d’aimer les fraises, on peut par contre faire le choix d’en acheter et d’en consommer.

    De là vient la croyance que l’on peut « guérir » de l’homosexualité. Oui, si on a décidé qu’aimer les fraises était immoral,
    on peut décider de se priver de leur consommation. ce que beaucoup font ....

    Mais la responsabilité portée par la personne lors de l’emploi du mot choix n’a donc pas lieu d’être sur le fait d'être ou pas homo.


    Le fait que les homosexuels soient de plus en plus visibles amène certaines personnes à penser que c’est une mode,

    Ce n’est pas le cas, si les homosexuels sont de plus en plus visibles c’est qu’ils ne se cachent plus,
    mais ils ont toujours été présents.

    L’amour allié au désir, bien évidemment... et le désir est libre à chacun, et dans les couples hétéros, allez vous déguisez en mouche
    ou en rideau de chambre, pour voir qui est vraiment la femme du couple, et où en est le mari .....!!!

  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]