Eric et Ramzy : "Il faut arrêter avec le stand-up immigration"

Chargement en cours
 Eric Judor et Ramzy Bédia en pleine promotion de  La Tour 2 contrôle infernale  le 1er février 2016.

Eric Judor et Ramzy Bédia en pleine promotion de La Tour 2 contrôle infernale le 1er février 2016.

1/2
© Abaca, Maxime Reynaud
A lire aussi

Fabien Gallet

Ils forment l'un des duos les plus détonants de l'humour français et reviennent avec la suite du film La Tour Montparnasse infernale. Eric Judor et Ramzy Bédia font donc la tournée des médias pour présenter La Tour 2 contrôle infernale, en salles le 10 février 2016. L'occasion pour les deux compères de faire rire, mais aussi parfois, de se permettre quelques critiques.

Eric et Ramzy sont sous le feu des projecteurs depuis quelques semaines mais certains de leurs propos ne font pas l'unanimité. En témoigne leur récente blague sur Saint-Nazaire, ville dans laquelle ils étaient venus faire la promotion de leur long-métrage, dans l'émission Le Petit Journal, sur Canal+. Après s'être excusé, c'est désormais dans les pages du magazine VSD que le duo s'exprime, au risque de se mettre à dos certaines personnes. Et pour cause, ils s'attaquent à la nouvelle génération d'humoristes, qu'ils jugent loin d'être à la hauteur.

Est-ce le bénéfice de l'âge et de l'expérience qui les fait parler ? En tout cas, les deux comiques se permettent de donner leur avis sans langue de bois, vingt ans après leurs débuts sur le plateau de Michel Drucker. "La scène actuelle du stand-up est à pleurer", estime Razmy. "La plupart des comédiens ne travaillent pas suffisamment. Et ils n'ont même pas l'humilité de le reconnaître", poursuit-il. Un point de vu que partage Eric : "Ils montent sur scène et te racontent toujours les mêmes histoires sur leur vie de quartier".

S'ils ne donnent pas de noms, ils estiment qu'il "faut arrêter avec le stand-up immigration". "Ce n'est pas parce que tu es rebeu et que tu as un peu de la gouaille que tu peux faire de la scène", précise Ramzy avant de déplorer le manque de trac des humoristes d'aujourd'hui. "Ces types montent sur les planches avec une telle arrogance et une telle confiance en eux que cela ne me touche plus. Pas un ne tremble avant de lancer une vanne", observe-t-il, avant qu'Eric ne mette en avant leur propre première apparition chez Michel Drucker. "C'était la catastrophe. On était tétanisés" se souvient-il. Heureusement, "lorsque l'émis­sion a été diffusée, des rires avaient été ajoutés. De la part de Michel, c'était plutôt classe", conclut Ramzy.

Avec de telles critiques, autant dire que le duo ne devrait pas se faire que des amis...

 
0 commentaire - Eric et Ramzy : "Il faut arrêter avec le stand-up immigration"
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]