Flavie Flament "J'étouffais à la télévision"

Flavie Flament "J'étouffais à la télévision"

Flavie Flament

A lire aussi

Camille Inglebert

En novembre 2009, Flavie Flament quittait TF1 après dix ans de carrière au sein du groupe. Cinq ans et demi après, elle revient sur ce moment au cours duquel elle a compris qu'elle ne se retrouvait plus dans son métier. "Je voulais plus d'authenticité et de proximité. Un jour, je me suis dit : 'Il faut que cela change, sinon je vais crever de l'intérieur'", se souvient-elle.

"J'étais perdante de tous les côtés. Trop grande distor­sion entre ce que je suis réel­le­ment et ce que l'on vendait au public. J'étouf­fais", assure-t-elle dans les pages de Paris-Match. Flavie Flament cherche dans son passé l'une des raisons de cette situation qu'elle a subie : "Dès mon enfance, j'étais program­mée pour le sacri­fice. Ce qui a fait de moi une parfaite anima­trice blonde, bien lisse. J'ai été éduquée pour plaire, pour satis­faire les attentes sans tenir compte de mon propre épanouis­se­ment".

Toutefois, l'ex-animatrice de télévision se souvient encore de ce qui la satisfaisait à l'époque : "Ces grand shoots d'amour étaient salva­teurs. Cela ne m'était pas souvent arrivé dans mon enfance". Mais cela ne suffisait pas : "Je ressen­tais un senti­ment d'im­pos­ture. J'ai réalisé ces dernières années que je méri­tais mieux que ces contor­sions perma­nentes [...] J'étais prison­nière de mon image à TF1". Aujourd'hui, elle ne fait plus de télévision et anime sur RTL l'émission On est fait pour s'entendre, et semble beaucoup plus épanouie.

 
1 commentaire - Flavie Flament "J'étouffais à la télévision"
  • avatar
    barnabe -

    Très bien Favie, vous avez était très sage , très lucide de ce qu'il vous convenait,
    je vous comprends très bie n, car moi aussi, ( je n'ai pas votre chance , ) j'ai eu une enfance où il fallait que
    je sois le petite fille , et la jeune fille parfaite , souriante , qui ne fasse pas de vague ,
    j'avais beau^coupo d'etre aimée, ce que je n'avais aps , et je n'avais pas la chance
    d'avoir une profession où come vous , je pouvais palire , me faire aimer , ...
    j'ai pas eu votre force , alros j'encourage toutes les femmes qui lisent votre interwie, et mon message ,
    " osez " je regrette d'avoir étouffer mes envies , mes désirs, ....
    ma vie n'a été que faire ce que les autres ont choisis , décidés pour moi, et j'en crève .....

    *OSEZ OSEZ
    COURAGE A TOUTES

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]