Flavie Flament revient sur sa terrible enfance

Chargement en cours
 Flavie Flament lors de la conférence de rentrée de RTL à Paris, le 8 septembre 2015.

Flavie Flament lors de la conférence de rentrée de RTL à Paris, le 8 septembre 2015.

1/2
© BestImage, Veeren
A lire aussi

Fabien Gallet

Flavie Flament s'apprête à sortir un livre confession sur une période de sa vie qu'elle ne peut oublier. Dans son autobiographie, "La consolation", à paraître le 19 octobre 2016, l'ex-star du PAF évoquera "la trahison des adultes qui lui ont ravi son corps et son inno­cence."

Dans les colonnes de Paris Match, en avril 2015, Flavie Flament confiait être "pleine de cicatrices, toute cabossée". Des blessures douloureuses qu'elle doit à son passé de femme victime de violences conjugales. Mais l'ancienne animatrice de 42 ans qui a fait le bonheur de TF1 pendant près de dix ans a également connu une enfance très difficile.

C'est sur cette période de sa vie que celle qui officie aujourd'hui sur les ondes de RTL a choisi de revenir dans un ouvrage à paraître le 19 octobre prochain. Une autobiographie baptisée "La consolation", dans laquelle l'ex-épouse de Benjamin Castaldi lève le voile sur de terribles secrets.

L'anima­trice de l'émission On est fait pour s'en­tendre sur RTL devrait proposer dans ce troisième ouvrage un témoignage douloureux et bouleversant, comme le laisse présager ces premiers mots destinés à présenter sa future publication. "Je n'aurais jamais imaginé mener l'enquête sur ma propre vie. J'ai fait un long voyage dont je suis ressortie extraordinairement vivante, avide de mon prochain et d'existence. Mais le trajet fut long, solitaire, douloureux et angoissant", confie Flavie Flament en exergue.

"J'ai recomposé ce film dont la projection m'était, depuis mes 12 ans, interdite"

Pour écrire son livre, l'ex-star du PAF a entrepris un "voyage dans une mémoire enfouie, quelque part, au fond (d'elle-même)" et a ouvert "un coffre à secrets scellé du sceau de la honte, de la protection, des mensonges et des aveuglements". "On l'appelle la mémoire traumatique, précise Flavie Flament. C'est un fantôme qui vous poursuit, assaillant invisible de vos nuits blanches et de vos bonheurs troublés. J'ai subi les premiers assauts du souvenir, sorte de flashs venant d'un infini indéfini, anéantie, soumise, interdite devant les hurlements d'un passé que plus rien n'empêchait de surgir. Alors j'ai décidé de faire face. J'ai laissé remonter les images de l'enfance, dans un désordre fou, j'ai essuyé les bourrasques, résisté au tourbillon et, assurée par des gardiens de la psychiatrie, j'ai recomposé ce film dont la projection m'était, depuis mes 12 ans, interdite".

Car c'est bien sur son enfance de petite fille en proie à la violence des adultes que Flavie Flament s'apprête à dévoiler. "C'est mon histoire, celle de Poupette, à qui il manquait un morceau d'existence aussi vital qu'un battement de coeur. J'ai assemblé, une à une, les séquences du saccage d'une innocence, comme on recompose une photo que les coupables ont un jour sciemment déchirée", précise-t-elle avant de conclure : "Aujourd'hui, je suis Moi, intégralement, plus forte. Consolée".

 
149 commentaires - Flavie Flament revient sur sa terrible enfance
  • avatar
    smorsche -

    On s'en branle ...il y a pire ,

  • avatar
    cachalo -

    flavie flament encore qui veut se faire du fric viree de la tele , il faut bien vivre , qu elle tristesse , tout le monde fait des livres maintenant a croire que leurs histoires nous interesses , mais , nos n en n avons rien a ,foutre de votre vie passee , tout le monde a une jeunesse plus ou moins belle , si , je racontais la mienne , a 14 ans etre a 900 metres sous terre au charbon , alors arretez vos conneries avec votre vie

  • avatar
    kidimieux -

    Je vais finir par croire que les présentateurs tele sont choisis pour leur passé malheureux. Une bonne therapie et hop! ça va mieux. La tele n'est pas faite pour ça.

  • avatar
    vielavie -

    je comprends pourquoi tout le monde fini par se tirer " dans les pattes". avec un comportement aussi critique, langue de vipère, je comprend pourquoi il y a des guerres, des actes de barbaries. Pourquoi ne pas essayer de respecter tout simplement son prochain , sa façon de vivre même si elle ne vous convient pas. Chacun fait sa vie de son mieux. Il n'y a pas a être jaloux, envieux, Vivez votre vie et laissez les autres tranquilles. Vivez en Paix ..avec vos proches , aimez vous vous même vous verrez la vie sera plus belle ..

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]