François Hollande : les confidences de son fils sur ses amours

Chargement en cours
 Le président François Hollande lors d\

Le président François Hollande lors d'une visite à l'atelier de précision mécanique APMA à Trélazé, le 24 août 2016.

1/2
© Abaca, Pool
A lire aussi

Justine Fiordelli

Si le président François Hollande a toujours eu bon de rester discret sur sa vie privée et ses histoires d'amour, c'était sans compter sur les confessions faites par son fils aîné, Thomas Hollande, dans le livre "Conversations privées avec le président", d'Antonin André et Karim Rissouli. Révélations.

Dans les étals des librairies depuis le 19 août 2016, et disponible aux éditions Albin Michel, ce bouquin rassemble l'intervention de nombreux proches du président de la République, à commencer par son propre fils, Thomas Hollande. Dans un chapitre intitulé "Moi président : ma vie très privée", le jeune homme de 32 ans révèle certains détails sur les histoires de coeur de son père, et notamment sur sa rupture avec Valérie Trierweiler.

Difficile d'avoir une vie de couple quand on est président

Dans "Conversations privées avec le président", l'ex-compagnon de Joyce Jonathan explique que son père est quelqu'un qui a besoin de se retrouver pour pouvoir avancer côté vie privée : "La rupture avec Valé­rie [Trier­wei­ler], la sépa­ra­tion, ça lui a fait du bien. Avec elle, il avait beau­coup de choses à gérer, déclare-t-il. Or, c'est quelqu'un qui a profon­dé­ment besoin de solitude, d'être seul dans son inti­mité. Et je pense qu'une des choses qui expliquent qu'il est bien aujourd'­hui dans sa fonc­tion vient de là. Il me l'a dit : 'Pour moi, on ne peut pas avoir une vie de couple et être président'. Le fait d'être seul crée pour lui quelque chose d'extrêmement libé­ra­teur", révèle-t-il. Et ce, avant de préciser que le comportement de l'ancienne journaliste de Paris Match venait parfois empiéter sur la vie professionnelle de l'homme d'Etat : "Dans les voyages offi­ciels, au-delà de la person­na­lité de Valé­rie, il devait gérer énormé­ment de contraintes liées au programme de la première dame, souligne Thomas Hollande. Lui souhai­tait se consa­crer plei­ne­ment à la poli­tique et on le rame­nait sans arrêt à ce qu'elle faisait."

Julie Gayet, installée à l'Elysée ?

Dans la presse, les rumeurs vont bon train concernant la relation qu'entretient aujourd'hui François Hollande avec Julie Gayet. Selon son fils aîné, la comédienne serait déjà installée à l'Elysée "depuis plusieurs mois" et ils auraient ensemble leur petit train de vie : "Ils s'ap­pellent quatre fois par jour, ils reçoivent à Élysée et sortent souvent chez des amis", peut-on lire dans le livre confessions. Pour Thomas Hollande, pas question que Julie Gayet ait le dernier mot. Il souhaite que son père donne la priorité aux futures élections présidentielles qui auront lieu en 2017 : "Il ne sera pas un président en couple qui fait campagne", a-t-il déclaré. Et de conclure : "S'il devait l'être, ce sera par lâcheté parce qu'il se le ferait impo­ser. Je ne dis pas que ça n'ar­ri­vera pas, mais ce serait par faiblesse. Ce céli­bat reven­diqué, il en fera même un axe de campagne : "Moi je suis dédié tota­le­ment à la fonc­tion. Je suis tota­le­ment consa­cré à ma mission."

 
23 commentaires - François Hollande : les confidences de son fils sur ses amours
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]