François Hollande, touché par la mort brutale de son frère

François Hollande, touché par la mort brutale de son frère

François Hollande vote pour le premier tour de la présidentielle à Corrèze, le 23 avril 2017.

A lire aussi

Justine Fiordelli

Quelques jours seulement après avoir quitté l'Élysée, laissant sa place de chef de l'État à Emmanuel Macron, François Hollande est touché par une douloureuse disparition. Son frère Philippe, s'est éteint brutalement à l'âge de 64 ans, selon Nice-Matin.

Selon le quotidien niçois, le frère aîné de l'ancien président de la République est décédé "dans la nuit de mercredi à jeudi" à l'âge de 64 ans, "au centre hospitalier d'Antibes Juan-les-Pins, où il avait été admis". Tenu à l'écart de la politique et très discret, il menait tranquillement une carrière de jazzman à Cannes, la ville où il résidait, avant d'être touché par la maladie. Un mal qui le rongeait "depuis plusieurs mois", comme l'a confirmé François Hollande au journal, ce jeudi 18 mai 2017.

Emporté par un "cancer généralisé" ?

Au chevet de son défunt frère, mardi 16 mai 2017, il raconte : "Mon frère était malade depuis plusieurs mois. Dès lundi, il a été hospitalisé dans la nuit à Antibes, à la suite d'un cancer qui s'est généralisé. J'y suis venu pendant 48 heures. Et il est décédé dans la nuit (de mercredi 17 à jeudi 18 mai 2017)."

"Entouré de son père (âgé de 94 ans ndlr) et de sa belle soeur", comme le précise Nice-Matin, il a également précisé qu'il s'occuperait lui-même de l'organisation des obsèques qui devraient avoir lieu, "sans doute", sur la Côté d'Azur prochainement.

 
12 commentaires - François Hollande, touché par la mort brutale de son frère
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]