Geneviève de Fontenay : "Ce qui est indécent c'est l'exhibitionnisme"

Chargement en cours
 Portrait de Geneviève de Fontenay réalisé en février 2016.

Portrait de Geneviève de Fontenay réalisé en février 2016.

1/3
© BestImage, Cédric Perrin
A lire aussi

Fabien Gallet

À 84 ans, Geneviève de Fontenay n'a toujours pas la langue dans sa poche. La preuve, l'ancienne présidente du Comité Miss France a pris position sur le burkini et autant dire qu'elle sait se montrer convaincante.

Créé en 2004 par Aheda Zanetti, une Australienne d'origine libanaise, le burkini a fait polémique tout au long de l'été. Après la multiplication d'arrêtés anti-burkini, notamment dans une trentaine de communes de la Côte d'Azur, l'affaire a même été portée jusqu'au Conseil d'Etat, jeudi 25 août 2016. Si ce dernier a fini par invalider une à une ces mesures d'interdiction "des tenues regardées comme manifestant de manière ostensible une appartenance religieuse", le sujet reste toujours au coeur de l'actualité.

Raison pour laquelle Geneviève de Fontenay a souhaité, à son tour, donner son opinion sur la polémique lié au burkini, après qu'Isabelle Adjani, Hélène Sy ou encore Sophie Marceau aient réagi. Interrogée par le site jeanmarcmorandini.com, l'ancienne présidente du Comité Miss France a clairement pris la défense des femmes choisissant ce type de tenue. "Cette polémique a été générée par des Maires irresponsables, a-t-elle d'abord dénoncé. Ce qui est indécent c'est l'exhibitionnisme sans retenue sur les plages avec ces ficelles dans les fesses et ces seins farcis topless !", a-t-elle ajouté avec le franc-parler qu'on lui connaît. "C'est quoi un maillot catholique ?", a ensuite demandée Geneviève de Fontenay avant de conclure : "Le burkini n'est pas dangereux du tout, alors il faut arrêter avec ces polémiques."

Une ancienne miss ouverte et tolérante

Ce n'est pas la première fois que la dame au Chapeau prend position sur un sujet brûlant. Il y a quelques mois, elle s'était déjà montrée très affirmée au sujet de la mode islamiste. Elle s'était, en effet, dite favorable au lancement de collections destinées aux femmes musulmanes par des marques comme H&M, Uniqlo ou encore Marks & Spencer. "Certaines de ces tenues sont très classes et me conviendraient bien", avait expliqué l'ex-Miss Élégance élue en 1957 au journal Le Parisien en avril dernier. "Moi, je les soutiens ces femmes musulmanes ! (...) Ces femmes souvent très belles ont le droit de se mettre en valeur. Je ne vois pas ce qu'il y a de provocant là dedans", avait-elle expliqué, prônant ainsi la tolérance.

 
494 commentaires - Geneviève de Fontenay : "Ce qui est indécent c'est l'exhibitionnisme"
  • carboneri -

    Même les fameux "sans-culottes" de 1789 ne s'affichaient pas au nom d'une religion!!!

  • Moi1 -

    Geneviève de Fontenay en burkini !
    Non je ne peux pas le croire.

  • BILAME -

    Ben..car c est pour cela que les responsables de la piscine m'ont jeté car je voulais me baigner avec un short de bain.......indécent vous dites....??? prochaine fois je me baigne en BURKINI ...ah...mais!!!

  • Le-psy -

    Afin de compléter votre culture de socialistes de base, je vous apporte quelques explications psychiatro philosophques sur le Mérou, sus précédemment cité dans ce blog à propos de l'opinion de Geneviève (que j'adore) sur le burkini.

    Sur le Burkini, les opinions fusent, mais comme m'a dit mon coiffeur, moi le rase pas gratis...

    Tout cela pour revenir sur le mérou, sympathique animal aquatique qui vit en eau salée,
    Mon épouse qui s'est fait fourguer à prix d'or de l'eau de mer par un marin pêcheur , selon la méthode classique de nos dirigeants politiques qui veulent le bien de tout le monde y compris de tous les autres, m'a raconté que le marin lui avait dit qu'il partait à la pêche au mérou avec un rasoir, comme mon coiffeur..

    La peau de mérou se tond, lui a t'il donné comme explication...
    Vous vous rendez compte, non seulement la peau de mérou se pète mais elle se tond étalement... Que n'a t'on négligé la survie de cette espèce menacée.

    Bref, il s'est payé sa tête, raison pour laquelle certains élus se font traiter de mérous. Il y a des gros mérous, des petits, les gros mérous arrivant à remonter la Seine jusqu'à Bercy

  • YRTAH -

    G. de Fontenay parle de ce qui est "indécent".
    Mais il faudrait d'abord se mettre d'accord sur le sens des mots.
    Définition de la "décence" dans le dictionnaire Larousse : respect des convenances, réserve, pudeur, dignité dans les manières, le langage.
    On est loin de la "décence" dans ce forum !

  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]