Geneviève Delpech : "Nous n'en avons pas voulu à Michel Drucker"

Chargement en cours
 Michel Delpech et sa femme Geneviève posent en marge d'un concert donné à l'Olympia, à Paris.

Michel Delpech et sa femme Geneviève posent en marge d'un concert donné à l'Olympia, à Paris.

1/2
© Abaca, Stephan Kyndt
A lire aussi

Fabien Gallet

Son mari est décédé il y a près de trois mois déjà, mais la douleur reste toujours aussi intense pour Geneviève Delpech. La veuve de l'interprète de Pour un flirt, emporté le 2 janvier dernier par un cancer, reste convaincue que ce dernier lui adresse des signes de l'au-delà.

Celle qui affirme avoir un don de médium revient cette semaine dans les pages du magazine Télé Poche, en kiosque le 28 mars 2016, sur le manque dont elle souffre depuis la mort de son époux. "C'est difficile, admet Geneviève Delpech. Le vrai chagrin vient après. Avec Michel, nous formions un couple depuis trente ans et c'est comme une amputation. Ce n'est pas tant la solitude que son absence qui me pèse. Mais de là où il est, il me fait des signes...", confie l'auteure du livre Le don d'ailleurs, autobiographie d'une médium, paru en octobre dernier. Heureusement pour le chanteur, il a pu partir "entouré d'amour". "Avec ses enfants, précise son épouse, on lui a parlé jusqu'à la dernière seconde. Mais à la fin il avait envie de partir".

Et pour cause, durant des mois, Michel Delpech a fait face au cancer, maladie dont avait parlé publiquement Michel Drucker en juin 2015. "Il s'éteint doucement, et si je vous en parle, c'est qu'il m'a demandé de le faire", confiait-il déclenchant une vive polémique. Aujourd'hui, Geneviève Delepech revient sur cette hypermédiatisation liée à l'annonce du journaliste. "J'ai détesté ça, même si je n'ai pas évoqué cette surenchère avec lui, avoue-t-elle. Sa phrase à Drucker, 'Tu parleras de moi' était une invitation à lui rendre hommage dans ses émissions, pas à parler de sa maladie", précise la veuve du chanteur.

L'animateur de Vivement Dimanche était alors revenu sur sa déclaration maladroite : "Je regrette, parce que mes propos ont été mal compris, confiait-il au magazine VSD. Avec la bulle Internet, ça s'est mis à flamber". Malgré tout, Geneviève Delpech reconnaît que le dinosaure du PAF a été présent jusqu'au bout pour son défunt mari. "Nous n'en avons pas voulu à Michel Drucker qui est un ami exemplaire", a-t-elle conclu.

 
2 commentaires - Geneviève Delpech : "Nous n'en avons pas voulu à Michel Drucker"
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]