Gérard Depardieu : "Je n'étais pas voulu"

Gérard Depardieu : "Je n'étais pas voulu"©Abaca
A lire aussi

Purepeople

Les ennemis de Gérard Depardieu auront du mal à rester en colère contre lui après avoir lu son interview dans Le Point. L'acteur y évoque sa terrible enfance dans une famille où il n'était pas pas le bienvenu. "J'ai pas été voulu. Désiré, comme on dit. Je n'au­rais pas dû naître", confie le comédien. 

Son père, "le Dédé", "anal­pha­bète" et "ivrogne", était tôlier-formeur. "On l'ap­pe­lait comme ça parce qu'il ne savait écrire que deux lettres, le D de son nom et de le D de Dieu. En fait, il s'ap­pe­lait René", raconte Gérard Depardieu. L'année de sa naissance, sa mère voulait en réalité se séparer de son père : "Elle voulait quit­ter le Dédé, qu'elle aimait pour­tant. Mais il se trouve que son père à elle et la mère du Dédé baisaient ensemble et ça la faisait souf­frir, la Lilette, car on lui volait son histoire d'amour. Il fallait partir, et pour reprendre sa liberté, sacri­fier l'en­fant. Elle en avait déjà deux?! À cette époque-là, on donnait la respon­sa­bi­lité au père, et comme le Dédé il était pas tout à fait apte à nous élever, elle l'a fait, le sacri­fice".

Le sacrifice en question, Gérard Depardieu le raconte sans ambages :"J'ai survécu aux aiguilles à trico­ter de ma mère. J'étais Isaac, la Lilette, c'était Abra­ham. Manque de bol, Dieu a décidé que je vive". Ce qui lui fait dire, à maintenant 65 ans : "Je suis un survivant".

 
0 commentaire - Gérard Depardieu : "Je n'étais pas voulu"
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]