Gérard Jugnot dénonce le bashing anti-Hollande

Gérard Jugnot dénonce le bashing anti-Hollande

Gérard Jugnot au Salon du livre à Paris, le 25 mars 2017.

A lire aussi

Justine Fiordelli

Alors qu'un sondage Odoxa dévoilé lundi 6 avril 2017 rapporte que sept Français sur dix estiment que François Hollande a été un mauvais président, Gérard Jugnot, lui, dénonce le dénigrement dont est victime le président de la République.

Le comédien français n'a jamais caché l'amitié qui le lie à François Hollande. Actuellement en promotion pour le film "C'est beau la vie quand on y pense", Gérard Jugnot a profité d'une interview accordée au Soir pour parler politique sans langue de bois. Évoquant l'actuel chef d'État qui laissera prochainement sa place à l'un des 11 candidats en lice à l'élection présidentielle 2017, il n'a pas hésité à prendre sa défense, en expliquant que l'"on va peut-être s'aper­ce­voir que son bilan n'est pas si mauvais que ça".

"Au moins Hollande, lui, il n'a pas de casseroles"

Très remonté, l'acteur français a continué de défendre François Hollande en le comparant à l'un des candidats : François Fillon. "Au moins Hollande, lui, il n'a pas de casseroles", a-t-il lancé. Il n'espère finalement qu'une chose, que le président français profite de quitter ses fonctions pour travailler l'humour qu'on lui connaît !

"Humainement, c'est un de ceux avec qui on peut parler, qui écoute, et qui en plus est très drôle. Ce n'est pas son métier mais bon, peut-être que maintenant qu'il est sur le départ il va reprendre ses petites phrases", a confié Gérard Jugnot. Ce dernier n'a toutefois donné aucune piste sur le candidat qu'il soutien et a laissé planer le mystère.

 
92 commentaires - Gérard Jugnot dénonce le bashing anti-Hollande
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]