Guillaume Durand raconte le jour où un homme armé a voulu le tuer

Guillaume Durand raconte le jour où un homme armé a voulu le tuer

Guillaume Durand

A lire aussi

Fabien Gallet

Journaliste télé et animateur radio reconnu par ses pairs, Guillaume Durand publie le 12 novembre 2015 son autobiographie, Mémoires d'un arythmique, aux éditions Grasset. Un ouvrage dans lequel il se confie sur sa carrière, ses moments de doute, ses problèmes financiers ou encore de santé. À cette occasion il a accepté de répondre aux questions du Journal du Dimanche (JDD), dans le numéro paru en kiosque le 8 novembre. Dans cet entretien, il aborde certaines de ses rencontres les plus marquantes mais aussi le gros traumatisme qu'il a vécu enfant.

Chaque matin, Guillaume Durand officie à l'antenne de Radio Classique. Mais il aurait pu aujourd'hui ne pas être où il en est. En effet, enfant, ce dernier est passé à deux doigts de la mort.

Les faits remontent alors qu'il n'a qu'une dizaine d'années. "Sur une plage de Belle-Ile-en-Mer, où mes parents louaient une espèce de ferme abandonnée, j'ai vu débouler un homme complètement ivre avec un couteau à la main, se souvient le journaliste de 63 ans. Je l'avais déjà repéré en descendant à la plage. Il s'est rué vers moi et m'a poursuivi durant plusieurs centaines de mètres". Derrière l'enfant terrorisé, "un grand gaillard, genre marin aux yeux de fou".

Guillaume Durand n'est pas avare en détails : "J'ai couru jusque chez mes parents. Mon père était en train de lire sur un transat. 'Papa, il y a un monsieur qui veut me tuer', ai-je crié, affolé. Ne parvenant pas à le convaincre, je me suis réfugié dans la maison", raconte-t-il. Si l'homme n'a pas touché le petit garçon, il n'a pas raté son père : "Le fou a débarqué et (l'a) poignardé à la cuisse", précise le journaliste au JDD avant de poursuivre sa folle histoire : "Mes parents possédaient une MGA vert pomme. Mon père a été à l'hôpital de l'île, puis ma mère l'a ramené en urgence vers Paris. La voiture était maculée de sang. Il s'est retrouvé paralysé pendant un an", conclut Guillaume Durand.

Un événement qui selon ce dernier a développé chez lui une "hantise des couteaux et du dingue qui surgit au milieu de la foule".

 
63 commentaires - Guillaume Durand raconte le jour où un homme armé a voulu le tuer
  • iliring -

    TOUS les médias se souviennent TRES tardivement de certaines choses,mais en particulier de choses affreuses qui leur permet de reprendre un peu de poil de la bête,pour relancer leur carrière,faire la promo de leur dernier bouquin,bref toujours des histoires toutes aussi farfelues les unes par rapport aux autres,donc une dégueulerie médiative.......

  • Quantique -

    Je crois qu'il a avalé de travers également à l'âge de 12 ans mais motus et bouche cousue, il doit préparer une trilogie de sa vie si passionnante...

  • Scelerat59 -

    Dommage qu'il fait que faillir! Comme disait Audiard, c'est un surnuméraire...

  • Rinardo -

    putain il y a des fois où on se demande si Dieu déconne pas un peu.

  • Famido11 -

    Eh oui ! Et vieux, il mourra, et là sans faire semblant. ça s'appelle la vie.

  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]