Incendie de Londres : le prince William casse le protocole !

Incendie de Londres : le prince William casse le protocole !

Le prince William rencontre des survivants de l'incendie de la tour Grenfeld ainsi que des secouristes à Londres, le 16 juin 2017.

A lire aussi

Hélène Garçon

Accompagné de sa grand-mère, la reine Elizabeth II, le prince William s'est rendu le vendredi 16 juin au chevet des victimes de l'incendie de la tour de Grenfell à Londres. Porté par l'émotion, l'héritier de la Couronne a mis de côté quelques instants le protocole pour laisser place à la compassion.

Comme sa mère qui était surnommée la "princesse du peuple", le prince William a démontré que l'humain primait sur le protocole. En allant à la rencontre des victimes de l'incendie de Londres, qui a fait 76 morts présumés, le père de George et de Charlotte a fait preuve d'empathie en offrant le peu de réconfort qu'il pouvait aux rescapés et aux familles des victimes.

Lorsqu'une femme, dont l'époux est porté disparu, s'est jetée en pleurs dans ses bras, le prince a en effet jugé bon de faire fi des conventions en l'étreignant en retour. Or le protocole veut que les roturiers ne soient amenés à toucher un membre de la famille royale que par une poignée de main, à condition, qui plus est, que ce dernier soit à l'initiative du geste.

Un prince au grand coeur

Présente aussi au chevet des victimes au Westway Sports Centre, un gymnase situé près de la tour, la reine Elizabeth II s'est montrée, semble-t-il, tout aussi émue que son petit-fils en rencontrant les habitants du quartier et les secouristes. Touchés par la tragédie de la tour Grenfell, le prince William, son épouse Kate Middleton et son frère, le prince Harry, avaient annoncé quelques jours avant la visite vouloir offrir leur soutien immédiat aux victimes en faisant un don.

 
2 commentaires - Incendie de Londres : le prince William casse le protocole !
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]