Insultée, Audrey Crespo-Mara porte plainte contre un maire

Chargement en cours
 Audrey Crespo-Mara pose à Paris, le 4 novembre 2011.

Audrey Crespo-Mara pose à Paris, le 4 novembre 2011.

1/2
© BestImage, François Darmigny / TF1
A lire aussi

Fabien Gallet

Audrey Crespo-Mara a été la cible d'un maire de l'Hérault sur les réseaux sociaux. Violemment insultée, la journaliste a décidé de porter plainte.

Samedi 18 mars dernier, Audrey Crespo-Mara recevait sur le plateau du JT de TF1 l'un des onze candidats à l'élection présidentielle : Nicolas Dupont-Aignan. Une interview qui s'est soldée par le départ précipité du leader du parti Debout la France, offusqué de ne pas avoir été convié au débat diffusé sur la chaîne ce lundi 20 mars 2017 - une décision allant, selon lui, à l'encontre du principe d'égalité des candidats et de la démocratie. Après son échange houleux avec l'homme politique, la journaliste a fait face à un déferlement de violence de la part de Thibault Estadieu, maire de La Salvetat-sur-Agout, dans l'Hérault.

Traitée de "pouffiasse"

Le jeune maire s'en est pris violemment à Audrey Crespo-Mara. Il a en effet publié un long message visible publiquement sur son compte Facebook, mêlant à la fois insultes et misogynie, comme l'a révélé le journal Le Midi Libre. "Une bonne leçon (...) à cette pouffiasse de présentatrice de TF1 à l'al­lure de cagole", a-t-il notamment écrit, suggérant même à la femme de Thierry Ardisson d'"aller se prostituer ailleurs".

Si, depuis, le post a été supprimé, la principale intéressée ne compte pas en rester là. Preuve en est : Audrey Crespo-Mara a porté plainte ce lundi 20 mars, selon son avocat Me Jean Ennochi cité par l'AFP. Le maire risque 12 000 euros d'amende ainsi qu'une inscription sur son casier judiciaire.

 
365 commentaires - Insultée, Audrey Crespo-Mara porte plainte contre un maire
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]