Jacques Chirac, "heureux" lors de son exposition dédiée au Quai Branly

Chargement en cours
 Jacques Chirac lors de la 3ème remise de prix de la Fondation Jacques Chirac, au Musée du Quai Branly à Paris, le 24 novembre 2011.

Jacques Chirac lors de la 3ème remise de prix de la Fondation Jacques Chirac, au Musée du Quai Branly à Paris, le 24 novembre 2011.

1/3
© Abaca, Mousse
A lire aussi

Hélène Garçon

Avoir une exposition consacrée à sa personne de son vivant est un fait rarissime. Alors, quand cela arrive, mieux vaut ne pas manquer l'événement ! L'ancien président de la République Jacques Chirac fait actuellement l'objet d'une exposition au Quai Branly à Paris, et à cette occasion, le principal intéressé s'est fendu, ce 11 juillet 2016, d'une petite visite surprise au musée dont il est l'instigateur.

Depuis qu'il a perdu sa fille Laurence, le 14 avril 2016, Jacques Chirac est en petite forme. Pour se changer les idées, l'ancien chef d'Etat s'est offert une sortie dans la capitale, au musée du Quai Branly, où il est actuellement mis à l'honneur avec l'exposition Jacques Chirac ou le dialogue des cultures, qui se tient du 21 juin au 9 octobre 2016. Une visite qui a fait l'effet d'une bouffée d'oxygène à l'homme politique de 83 ans, dont l'état de santé s'est dégradé au cours de ces derniers mois. "Jacques Chirac a visité toutes les sections de l'exposition et a été très curieux, très attentif, rapporte la porte-parole du musée. Il était heureux d'être là, très touché de ce geste du musée".

L'établissement qui fut inauguré le 20 juin 2006 - et qui fête donc ses dix ans cette année - a d'ailleurs été rebaptisé "Le Musée du Quai Branly - Jacques Chirac", en hommage à l'ex-président à l'origine du projet. Passionné par les arts primitifs, Jacques Chirac aurait passé une heure et demie à arpenter les galeries de l'exposition. "Il a visité l'exposition d'un bout à l'autre avec, je dois dire, beaucoup d'émotion, s'arrêtant à beaucoup de passages, visiblement ému par les documents biographiques rappelant sa jeunesse, son âge adulte, sa présidence de la République", relatait au micro d'Europe 1, Jean-Jacques Aillagon, l'ancien ministre de la Culture de Jacques Chirac, initiateur de l'événement. Et de résumer : "Je crois qu'il était un peu gêné de se rendre compte que c'était de lui que l'on parlait dans cette exposition, de sa vie, de son oeuvre, manifestant une réelle et très forte émotion".

 
4 commentaires - Jacques Chirac, "heureux" lors de son exposition dédiée au Quai Branly
  • avatar
    chelmi30 -

    Ce n'était pas un pisse froid, un bon vivant qui a usé et profité beaucoup du système mais aujourd'hui il reste un président populaire. L'âge aidant il n'était plus ce chien fou politique, et si je n'ai pas oublié ses actions passées je le remercie de ne nous avoir pas engagé dans la folle aventure de l'Irak.
    Qu'on lui foute la paix et les baveux ferment leur bec.

  • avatar
    loupalpha -

    "MA VIE, MON OEUVRE..." CE TYPE S'EST GOINFRE TOUTE SA VIE AVEC LA "CHODRON DE COURCELLES", AUX FRAIS DU CONTRIBUABLE. COMME TOUS LES AUTRES POUR LAISSER LEUR NOM A LA POSTERITE. AVEC L'ARGENT DES AUTRES BILANS : INVERSEMENT POPORTIONNELS AUX DEPENSES SOMPTUAIRES ET DE BOUCHE..

  • avatar
    balthus -

    Tête de veau tout court

  • avatar
    M87000 -

    On es loin de ce personnage haut en couleur ,amateur de tète de veau a Egleton ou a Saran.

    Laissons lui finir sa vie avec respect et avec ses souvenirs

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]