Jean-Hugues Anglade : son hommage à Spencer Stone, héros du Thalys

Jean-Hugues Anglade : son hommage à Spencer Stone, héros du Thalys

Jean-Hugues Anglade

A lire aussi

Fabien Gallet

A l'occasion de la diffusion de la série Le Passager sur France 2, le 6 novembre 2015, TV Mag a pu rencontrer Jean-Hugues Anglade. Interrogé sur son expérience dans la fiction adaptée du roman de Jean-Christophe Grangé, l'acteur est aussi revenu sur les événements du 21 août 2015, jour de l'attaque du Thalys.

Il s'agit évidemment d'une journée qui a marqué la France, mais plus particulièrement Jean-Hugues Anglade, qui garde de cette journée un souvenir ame. Et pour cause, ce dernier était présent à bord du train, lorsqu'un jeune homme de 25 ans a essayé d'ouvrir le feu sur les voyageurs. Fort heureusement, ses plans ont été déjoués grâce à l'intervention de plusieurs passagers dont Spencer Stone, un ambulancier américain de l'Air Force.

L'acteur, qui a lui-même essayé d'agir en tentant de récupérer un marteau brise vitre, se blessant la main au passage, explique à TV Mag avoir eu comme un déclic."Ce genre d'évé­ne­ment permet de rela­ti­vi­ser. On se prend moins la tête pour des futi­li­tés. Nous vivons dans un monde où l'on est expo­sés à ce genre de chose qui peut arri­ver n'im­porte quand. Les seules armes que l'on peut utili­ser, c'est de ne pas avoir peur et de conti­nuer à vivre", déclare-t-il avec humilité.

Toujours sous le choc des événements qui ont fait deux blessés, l'acteur poursuit : "C'est compliqué d'en parler... Je suis content de sentir que mes enfants ont cette force de l'en­fance, cette insou­ciance qui nous font replon­ger dans la vie et dans le présent. Nous avons essayé de posi­ti­ver cet événe­ment en nous disant que nous avons eu une chance fantas­tique !"

Avec du recul, Jean-Hugues Anglade en est persuadé, c'est à Spencer Stone qu'il doit la vie, celle de sa femme et celle de ses enfants présents à bord lors de la fusillade. Et comme pour rendre hommage à l'américain et pour ne pas oublier son acte valeureux, il a décidé d'accro­cher une photo de son sauveur chez lui : "J'ai enca­dré sa photo dans la chambre de mes enfants et je leur ai dit de la regar­der quand ils ont un petit coup de mou."

 
0 commentaire - Jean-Hugues Anglade : son hommage à Spencer Stone, héros du Thalys
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]