Jean-Luc Delarue : "Il vivait trop près du soleil" pour sa mère Maryse

Jean-Luc Delarue : "Il vivait trop près du soleil" pour sa mère Maryse

Jean-Luc Delarue

A lire aussi

Camille Inglebert

Le 17 septembre prochain, D8 proposera aux téléspectateurs un documentaire inédit sur Jean-Luc Delarue, trois ans après son décès. Dans ce film qui retrace le parcours de l'animateur, sa mère Maryse se livre pour la première fois.

Face à la caméra, dans la bande-annonce du documentaire diffusée par D8, la mère de Jean-Luc Delarue assure : "C'est Icare pour moi, mon fils. Il vivait trop près du soleil". Dans les pages du magazine Gala, elle en dit plus et revient notamment sur sa brouille avec lui, qu'elle explique de la sorte : "Je lui disais : 'Jean-Luc, tu vas droit dans le mur, méfie-toi. À quoi sert de gagner tout ce pognon ?', mais il a préféré la rupture avec moi. Je n'étais pas jalouse, mais en tant que prof à la fac, on ne gagnait pas 1% du salaire des animateurs télé".

Cette soif de réussir de Jean-Luc Delarue, David, son demi-frère, l'explique par ses mauvaises notes à l'école. Maryse partage la même analyse : "Mauvais élève dans une famille de profs - le pauvre !-, Jean-Luc pensait qu'on accordait énormément d'importance à la culture générale, aux études, au savoir. Il avait l'impression qu'il lui manquait quelque chose. Il était dans l'inquiétude".

À propos de cette mère et son fils qui ne se parlaient plus (Jean-Luc Delarue avait même fait en sorte que sa mère ne puisse pas l'approcher quand il a été hospitalisé), Christophe Janin, ex-collaborateur de Jean-Luc Delarue et proche de sa famille, explique : "C'est une femme qui souffre terriblement. Même si elle se protège derrière une apparence déterminée et forte, Maryse ne s'est pas remise de la mort de son fils et a encore énormément de regrets."

Le décès de son fils à l'âge de 48 ans doit effectivement être difficile à vivre pour Maryse, qui tente toutefois de rester philosophe : "Il est mort à quarante-huit ans et évidem­­ment c'est un énorme manque pour nous. Mais il a eu deux vies. C'est comme s'il avait vécu 96 ans."

 
33 commentaires - Jean-Luc Delarue : "Il vivait trop près du soleil" pour sa mère Maryse
  • ialta -

    et elle trop près de la lune - Pauvre dame

  • poulette24 -

    Tout le monde vie tout le monde meurt. Pourquoi parler spécialement de lui, d'autre depuis sont décédé et on en parle pas.

  • haptek61 -

    Ma sœur est Décédée en février dernier, elle aussi a refusé, de me voir moi et ma mère, et tout ses amis, je comprend, car je motive ma mère pour que cela ne soit pas trop dévastateur.

  • SonGofpaRtisants -

    pour sa mère Maryse

    Votre fils fut un homme merveilleux, il a fait de sa vie ce dont il à voulu...
    Il a aidé bien des personnes et pour preuve aujourd'hui son émission est reprise par Mme Davant.
    Son histoire continue...
    Madame, si votre fils n'a pas voulu vous voir lors de son hospitalisation, peut être a t'il voulu vous épargner sa souffrance.
    Pour beaucoup de gens il reste " Jean Luc Delarue" avec son émission culte.
    Gardez votre fils dans votre cœur..

    lilibel -

    A se demander si elle aimait vraiment son fils, là j'ai de gros gros doutes

  • maria4401 -

    nous n'avons pas le droit de juger la descente de Jean-Luc,il avait ses raisons profondes.Les médias nourissent les gens de leurs commentaires négatifs et ces gens se permettent d'avoir une opinoin,un jugement sur le parcours de Jean-Luc en le désignant de drogué. Ils oublient que Jean-Luc avait besoin de reconnaissance ,sa famille n'a pas du faire grand chose pour l'aider. Son afectif était profondément touché..Dans tous les cas,ce qu'il a fait est admirable.

  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]