Jean-Marc Généreux en manque de popularité dans son pays natal

Chargement en cours
 Jean-Marc Généreux assiste au concert "We Love Disney 2" au Grand Rex à Paris, le 3 novembre 2014.

Jean-Marc Généreux assiste au concert "We Love Disney 2" au Grand Rex à Paris, le 3 novembre 2014.

1/2
© Abaca, Briquet Nicolas
A lire aussi

Justine Fiordelli

En France, les spectateurs l'ont adopté depuis plusieurs années déjà et sa cote de popularité ne cesse de grimper. Le célèbre juré de Danse avec les stars, Jean-Marc Généreux, n'a pourtant pas le même succès dans son pays natal, le Québec, comme il le laisse entendre dans une interview accordée au Journal du Québec.

Le coeur des Québécois encore à conquérir

Difficile à croire mais celui que l'on retrouve chaque samedi soir sur le plateau de Danse avec les stars sur TF1, aux côtés de ses fidèles acolytes Fauve Hautot, Marie-Claude Pietragalla et Chris Marques, peine à trouver sa voie au Québec. Là où il est pourtant né en 1962, à Longueuil exactement. Nulle apparition en vue dans les programmes de danse québécois, comme comme Le match des étoiles ou Les dieux de la danse. Seul un rôle tout frais dans l'adap­ta­tion ciné­ma­to­gra­phique du roman de l'au­teur-rappeur Biz Fréchette, "La chute de Sparte". L'occasion, peut être, de charmer une bonne fois pour toute le public québécois.

Le tournage à peine commencé à Montréal, le danseur professionnel a confié au Journal du Québec, paru le 15 octobre 2016, s'interroger sur sa popularité :"Si je suis capable d'ap­por­ter quelque chose aux États-Unis, au Canada anglais et à la France, pourquoi pas au Québec ?" À 53 ans, il espère profiter de cette actualité pour parvenir à décrocher de nouveaux contrats au Québec. "Je ne l'espère pas, je prie", a-t-il précisé, plus enthousiaste que jamais.

Comme un roi en France

Si un long chemin reste donc à parcourir avant la gloire dans son pays natal, en France, son nom n'est plus à faire. Invité sur de nombreux plateaux de l'Hexagone, tels que Touche pas à mon poste présenté par Cyril Hanouna ou Vendredi tout est permis animé par Arthur, il ne cesse de faire la joie des téléspectateurs. Chaque samedi sur TF1, son public est toujours au rendez-vous.

Le secret d'un tel succès ? Son énergie à couper le souffle, ses répliques poignantes qui restent gravées dans les esprits, et son légendaire "J'achète" qu'il se met à prononcer à la fin de chaque prestation jugée réussie. Un vrai bonheur à l'état pur !

 
2 commentaires - Jean-Marc Généreux en manque de popularité dans son pays natal
  • malinou -

    Bonsoir, je lis quelquefois les commentaires des internautes. Je le ferais de moins en moins car je ne les trouve plus intéressants. C'est, ESSENTIELLEMENT, des messages personnels que certains habitués s'envoient, sans vérifier leurs fautes d'orthographe pour la plupart d'entre eux. Messieurs et Mesdames les internautes, trouvez un moyen pour communiquer "en privé" et n'encombrez plus l'espace par des remarques qui ne concernent que vous. Merci pour votre compréhension.

    Fifi13 -

    malinou, je vais m'exprimer un peu au nom des internautes qui communiquent entre eux puisque j'en fais partie. Il est vrai que nous sommes quelques uns à avoir sympathisé dans ces forums et que nous échangeons des idées. Cela peut agacer lorsqu'on ne fait pas partie du "groupe", je le comprends aisément. Je peux vous suggérer de passer ces commentaires s'ils vous incommodent, c'est pratique avec la souris voyez-vous.
    Par contre il n'est pas gentil de nous attaquer sur nos fautes d'orthographe, nous en faisons tous, même vous : pour exemple quand vous dites "le le ferai de moins en moins", ne mettez pas de S au verbe faire, car c'est le futur et non le conditionnel dans votre phrase.
    Pour l'instant nous poursuivrons nos conversations "personnelles", car nous préférons et de loin cela aux commentaires souvent haineux que nous retrouvons sur ces forums. Merci pour votre tolérance.

  • F2294 -

    C'est peut-être que les Canadiens sont plus exigeants !

  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]