Jean-Marie Bigard n'exclut pas l'idée d'être père à 62 ans

Chargement en cours
 Jean-Marie Bigard lors de l\

Jean-Marie Bigard lors de l'enregistrement de l'émission de télévision sur France 3 "Les Grands du Rire" à Paris, le 23 septembre 2015.

1/2
© Abaca, Reynaud Maxime
A lire aussi

Hélène Garçon

Le dimanche 14 août 2016, Jean-Marie Bigard s'effondrait sur scène, victime d'un malaise. Quelques semaines plus tard, l'humoriste, remis sur pied, avouait avoir frôlé la septicémie. Un épisode traumatisant qui lui a redonné la fureur de vivre, ainsi qu'il le confie au magazine Ici Paris.

Jean-Marie Bigard se considère comme un "miraculé"

Depuis son malaise sur scène à la fin de l'été 2016, Jean-Marie Bigard est un nouvel homme. Il s'est servi de cette douloureuse expérience pour reprendre son hygiène de vie en main, en arrêtant notamment l'alcool, les matières grasses, mais aussi la cigarette. "La septicémie m'aura permis d'arrêter de fumer. Du jour au lendemain, je suis passé d'un paquet et demi par jour à rien. Fuck la clope ! Je ne refumerai plus jamais de ma vie". Un premier pas vers la guérison totale pour le comédien qui continue de suivre un lourd traitement. "J'ai vite compris que j'étais un miraculé (...). J'avais maigri de 15 kilos. J'ai été bombardé de médicaments, j'avais une perfusion avec sept antibiotiques. Le foie était superchargé. J'ai encore une petite dizaine de trucs à prendre le matin et le soir. J'ai ma petite boîte de médocs comme les vieux", raconte-t-il au magazine Ici Paris.

Malgré le traumatisme de son hospitalisation, l'événement aura au moins eu le mérite d'ouvrir les yeux de Jean-Marie Bigard sur l'importance de la santé, mais aussi de la vie. Le comédien, "reparti pour un tour", ainsi qu'il le disait sur RTL, compte bien croquer cette dernière à pleines dents en donnant la priorité à l'amour pour son épouse, Lola Marois. "On aimerait se remarier. On s'était dit oui en 2011 avec un rabbin et un curé, un mariage mixte comme cela se fait beaucoup aux États-Unis. (...) Pour notre remariage, on a l'envie, mais pas encore la bonne idée", poursuit-il dans les colonnes du magazine.

Le comique ne veut plus "rien s'interdire"

Si l'humoriste puise ses forces auprès de sa femme, ce sont ses deux jumeaux âgés de 4 ans qui restent son moteur. "Ils sont là pour nous apporter la paix. Ils m'ont énormément ému lors de mon hospitalisation, car ils sentaient leur père en danger et leur maman complètement sous le choc. Ils m'ont fait pleurer plus d'une fois au téléphone." Papa comblé par ses deux enfants, à 62 ans, Jean-Marie Bigard avoue ne pas être contre l'idée d'en faire un dernier. "Une fois que tu es passé par des jumeaux, tout est envisageable... Avec ma femme, on ne veut rien s'interdire", affirme-t-il, laissant planer le suspens.

Nouvelle hygiène de vie, nouveaux projets. Seule chose qui n'ait pas changé chez Jean-Marie Bigard : son humour potache que le public peut de nouveau apprécier sur scène, dans son dixième one-man show : "Nous les femmes".

 
200 commentaires - Jean-Marie Bigard n'exclut pas l'idée d'être père à 62 ans
  • timidviolet -

    Pauvre gamin !!!

    En plus je m'en moque !!!

    C'est "l'intention" qui compte.... confidences à la noix !!!

  • jeanma53 -

    voilà une info dont on a rien à faire,de toute facon quand le petit naitra une dizaines de photos pour gala et closer et après il ne sen occupera plus et franchement faire un gosse à 62 ans le petit aura 20 ans et lui 82 que pourront t ils partager dejà père et fils il y a un fossé generationnel alors alors 4 generations d ecart n importe quoi enfin ca fait vendre du papier il a tellement peur d etre oublier ce nase

  • Malbrouk -

    il a des sous... une femme jeune ca coute cher Maintenant il prend une bonne assurance vie et il place des sous pour le mioche et sa mere ...

  • Malbrouk -

    il a des sous une femme jeune c acoute cher

  • RAJA -

    J'espère qu'il va le commander sur catalogue en Angleterre (cf JT de France 2 de 20h de ce mercredi): la vulgarité pourrait être héréditaire... Même s'il est parfois drôle.

  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]