Jean-Marie Bigard : sa nouvelle hygiène de vie après son malaise

Chargement en cours
 Portrait de Jean-Marie Bigard réalisé à Paris le 23 septembre 2015.

Portrait de Jean-Marie Bigard réalisé à Paris le 23 septembre 2015.

1/2
© BestImage, Cédric Perrin
A lire aussi

Fabien Gallet

Dimanche 14 août 2016, Jean-Marie Bigard s'effondre sur scène en pleine représentation de son spectacle, "Nous les Femmes". Remis de cet accident qui aurait pu lui coûter la vie, l'humoriste a confié sur RTL être "reparti pour un tour".

Il se lance pour pas moins de 250 dates dès le 30 septembre 2016. Un mois et demi après son malaise survenu sur scène à Florac, en Lozère, Jean-Marie Bigard a pris de bonnes résolutions et cela commence par une nouvelle hygiène de vie. C'est ce qu'il a confié au micro de Marc-Olivier Fogiel dans RTL Soir, jeudi 22 septembre 2016.

Lui qui a pris soin de rassurer ses fans à plusieurs reprises via son compte Facebook est revenu sur ce petit souci de santé qui aurait pu virer au drame : "Je suis parti d'une petite opération banale, une greffe osseuse (...) j'ai juste oublié de préciser aux médecins que je prenais du Metoject et de l'Artotec, c'est pour les rhumatismes, et ça, c'est absolument incompatible avec une greffe et donc la greffe dentaire a été rejetée", a expliqué l'humoriste de 62 ans, précisant au passage avoir été opéré trois fois.

"Je ne pensais pas que ça pouvait m'arriver un jour"

Victime d'une "petite septicémie" dont les symptômes se sont manifestés alors qu'il jouait son spectacle, Jean-Marie Bigard n'imaginait pas un tel souci de santé. "Je ne pensais pas que ça pourrait m'arriver un jour. J'ai les yeux qui sont partis, j'ai vu le plancher qui m'a sauté à la gueule et je suis tombé dans les pommes". Et le comique d'ajouter : "À un moment, je m'en souviendrai toute ma vie, j'ai regardé la coulisse et j'ai dit: 'Non, c'est trop loin pour que j'y aille'. Je suis tombé en avant mais après j'ai un petit trou noir de 30-40 secondes parce que quand j'ai repris connaissance, le rideau était tiré", s'est-il souvenu.

"Je suis à la flotte et au citron"

Cette infection lui aura valu quinze jours d'hospitalisation. "À deux, trois jours près... Tu claques à partir d'un truc banal !", a confié l'humoriste dont la femme, Lola Marois, expliquait il y a quelques jours au magazine Télé Loisirs avoir connu une "grosse frayeur".

Aujourd'hui remis, Jean-Marie Bigard a pris conscience de sa chance. "Je pense que c'est une belle nouvelle étape (...). Je crois que c'est le bon Dieu qui m'a téléphoné encore une fois, il m'a dit : 'Tiens, je vais te rappeler un autre truc : maintenant même la picole il va falloir monter sur les freins'". Un conseil qu'il a pris au pied de la lettre. "C'est ce que je fais", a-t-il précisé avant d'ajouter non sans humour : "Je suis depuis presque deux mois à la flotte et au citron (...) J'ai rincé le tonneau (et) me voilà reparti pour un tour ! (...) C'est un reset, tu remets tous les compteurs à zéro : recourir, refaire du vélo, refaire de la muscu, tout reprendre quoi !", a conclu ce père de famille prêt à en découdre à nouveau avec la vie.

 
1 commentaire - Jean-Marie Bigard : sa nouvelle hygiène de vie après son malaise
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]