Jean-Paul Belmondo revient sur son AVC

Chargement en cours
 Jean-Paul Belmondo lors de la remise du prix du Quai des Orfèvres à Paris, le 15 novembre 2016.

Jean-Paul Belmondo lors de la remise du prix du Quai des Orfèvres à Paris, le 15 novembre 2016.

1/2
© Abaca, Aurore Maréchal
A lire aussi

Fabien Gallet

En 2001, Jean-Paul Belmondo est victime d'un accident vasculaire cérébral. Quinze ans après ce gros souci de santé, le comédien est de nouveau sur pied grâce à une volonté de fer. Un étape difficile de sa vie sur laquelle il est revenu sur Europe 1, avec un optimisme à toute épreuve.

À l'occasion de la sortie de son livre "Mille vies valent mieux qu'une", sorti le 7 novembre 2016, Jean-Paul Belmondo s'est confié au micro de Thomas Sotto dans la matinale d'Europe 1, ce jeudi 8 décembre 2016. À 83 ans, le comédien est revenu sur sa carrière flamboyante auréolée de plus de 80 films, son rapport aux femmes mais aussi sur certaines épreuves qui ont marqué sa vie. Parmi eux, l'accident vasculaire cérébral dont il a été victime en 2001. "C'était un coup dur mais je l'ai vaincu", a confié le grand ami d'Alain Delon dans l'émission Europe 1 Matin, avant de préciser : "C'était dur parce que je ne parlais presque pas et j'avais dans la tête : 'il faut que je parle pour pouvoir jouer'."

"Je crois que je suis né avec le moral"

Quinze ans après cet AVC, Bébel garde son éternelle joie de vivre. Et c'est à force de volonté que "Le Magnifique" a réussi à vaincre son mal. Pourtant, à l'époque, les chances qu'il se remette était considérablement réduites. "La maladie a été terrible. Le docteur m'avait dit que je ne parlerais plus jamais. Mais je parle. J'ai retrouvé ma tête, complètement. Ça fait trois ans que je me sens mieux. Avant, ça a été des années d'obsession, à ne penser qu'à la maladie", avait-il confié au journal Le Parisien en avril 2015. Au micro de Thomas Sotto, Jean-Paul Belmondo s'est donc montré encore une fois très positif. "Je crois que je suis né avec le moral (...). Ma mère et mon père me disaient toujours, 'si tu as des ennuis, tu vas les vaincre', et j'ai toujours vaincu", s'est-il satisfait.

C'est probablement grâce à ce genre d'étape que la star du cinéma français peut aujourd'hui dire qu'il n'a pas peur de la mort. "Je n'ai pas peur de la fin. J'ai eu une très belle vie, une vie formidable. J'ai un peu péché... mais je me livre en toute liberté !", a-t-il admis. Ce qu'il voudrait qu'on retienne de lui ? "Qu'on dise : "C'était un bon acteur, qui a fait rire ses copains et les gens aussi'", a conclu l'éternel Bébel.

 
6 commentaires - Jean-Paul Belmondo revient sur son AVC
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]