Jean-Pierre Foucault : le jour où il a froissé Johnny Hallyday

Jean-Pierre Foucault : le jour où il a froissé Johnny Hallyday

Jean-Pierre Foucault

A lire aussi

Fabien Gallet

Jean-Pierre Foucault n'est jamais avare en anecdotes. La preuve en est, sur le plateau de l'émission Les pieds dans l'plat sur Europe 1, le 12 novembre 2015 dernier. Chroniqueur aux côtés de Cyril Hanouna et de ses acolytes, Valérie Bénaïm ou encore Jean-Luc Lemoine, il a offert aux auditeurs une croustillante histoire.

Au micro d'Europe 1, il se souvient d'une fameuse journée dans les années 90, où il a failli recevoir un savon de l'idole des jeunes, Johnny Hallyday. En cause ? Une mauvaise blague concernant l'ex-femme du chanteur, Adeline Blondieau, lancée lors de l'enregistrement de l'émission Sacrée Soirée, diffusée sur TF1. Jean-Pierre Foucault raconte avec précision la situation : "Il était marié à Adeline et elle avait fait un disque. Elle était derrière le rideau de Sacré Soirée pour la répétition. Mais je pensais qu'elle n'était pas là parce qu'elle avait enregistré l'émission le matin même et pour la générale, en principe quand on a enregistré, on ne vient pas", explique le présentateur de Qui veut gagner des millions ?.

C'est donc en toute liberté qu'il se permet d'annoncer sur le ton de l'humour : "Voici Madame Hallyday, enfin d'après Voici, ce n'est plus elle du tout, enfin elle garde encore son nom". Mais à peine sa phrase terminée, Jean-Pierre Foucault regrette déjà ses propos, Adeline Blondieau étant finalement présente. "Le rideau s'ouvre et elle est là, donc déjà je suis très gêné, et dans le studio, il y avait Johnny qui, lui-même, ne vient pas à ses propres répétitions", raconte-t-il.

Une plaisanterie qui n'a pas échappé aux oreilles du chanteur. "Il se lève, il me regarde droit dans les yeux, il vient vers moi et me dit : Qu'est-ce-que t'as dit là ?". Jean-Pierre Foucault, confus, lui répond alors : "Non, non Johnny, excuse-moi". "Je me confonds en excuse, je me mets à plat ventre etc et là il me dit : 'T'as de la chance que je ne sois pas pété, sinon je t'aurais pété la gueule !'". Une situation qui a marqué l'animateur et qui aujourd'hui n'as pas été oubliée. "J'ai envoyé une tonnes de roses à Adeline et depuis je crois qu'on est fachés", conclut-il.

 
77 commentaires - Jean-Pierre Foucault : le jour où il a froissé Johnny Hallyday
  • avatar
    gnole13127 -

    Faut laisser un jeune premier passer de bonnes vacances au soleil avec de si jolies filles il va avoir la peau tannée.

  • avatar
    ilanto -

    ils sont pitoyables ces pauvres vieux teints, qui raconteraient n'importe quoi pour la télé. Foucault fait le loto pour passer à la télé, et l'autre pépé vient grossir son matelas en france pour aller le dépenser (ou le faire dépenser par sa tiatia) aux usa. C'est comme pour les footeux, il y aura toujours des idiots pour les enrichir, malheureusement.

  • avatar
    venerable_ -

    A que je m'énerve pour rien, et vieux comme je suis il vaut mieux ménager ce qui me reste de cerveau.

  • avatar
    surplouf14 -

    ORANGE PIRE QUE VOICI OU AUTRE. RAB DE FOUCAULT ET DE JOHNNY. LIBERER CETTE PAGE D ACCUEIL DE MERDE !!!!!!!!!

  • avatar
    c_t_a_c -

    Merci de ne pas polluer ma page d'accueil avec cette information sans intérêt. N'y aurait il pas des informations plus importantes en cette période troublée?

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]