Kad Merad : la politique, "ce n'est pas vraiment mon monde"

Chargement en cours
 Kad Merad participe à l\

Kad Merad participe à l'avant-première de la série Baron Noir à la Maison De La Mutualité à Paris, en janvier 2016.

1/2
© Abaca, Bakounine
A lire aussi

Fabien Gallet

Kad Merad dans la peau d'un homme politique ? Voilà un rôle à contre-emploi pour l'acteur que l'on connaît surtout pour ses personnages comiques, à l'image de Richard Bullit dans Mais qui à tué Pamela Rose ? ou, bien évidemment, Philippe Abrams dans Bienvenue chez les Chtis. Et pourtant, dans la série Baron Noir, l'acteur incarne Philippe Rickwaert, un député-maire du Nord, au côté de Niels Arestrup, qui lui, prend les traits du Président Francis Laugier. Une fiction où règnent conflits d'intérêts, vengeances et manipulations politiques. A l'occasion du lancement de la série, Kad Merad est revenu sur ce nouveau challenge dans les médias.

Serait-il le pendant français de Kevin Spacey, alias Frank Underwood dans la fiction américaine House of Cards ? Réponse sur Canal+, ce lundi 8 février 2016, dans Baron Noir. Ce personnage, loin des standards dont il nous a habitués ces dernières années, va permettre au comédien de 51 ans de se montrer sous un nouveau jour. "Un rôle difficile ne me fait pas peur, confie-t-il à Télé 7 Jours, précisant au passage ne "rien (connaître) à la politique". Pour le JDD, l'acteur est allé un peu plus loin : "Ce n'est pas vraiment mon monde, et ça tombe bien. Tout ce que je ne maîtrise pas m'intéresse".

Quant à ses convictions, il les garde pour lui. "C'est privé. Si je vous dis que j'aime telle personnalité, je vais me retrouver étiqueté de droite ou de gauche, alors que moi-même je n'en sais rien. Vous ne me verrez jamais soutenir un président, participer à une campagne électorale." Et d'ajouter à ce titre dans Télé 7 Jours : "J'ai des idées, mais il m'est difficile de tenir des conversations musclées sur le sujet. J'ai donc dû me transformer, avoue Kad Merad. Le costume et la cravate, ça vous change déjà un homme. L'un des auteurs, Éric Benzekri, ancien conseiller au PS, m'a beaucoup coaché. J'ai travaillé le langage corporel, la voix, et rencontré des politiques."

Alors, quelles ont été les sources d'inspiration du comédien pour entrer dans la peau du député-maire Philippe Rickwaert ? "J'ai observé des démarches, des attitudes. Notamment celles de Manuel Valls, car je voulais camper un homme énergique, qui ne dort jamais, comme notre Premier ministre en ces temps difficiles. Mais j'ai essayé d'intellectualiser le moins possible mon personnage, dont je me sens assez proche, ajoute Kad Merad dans le JDD. Je l'ai voulu brut de décoffrage (...). Pour un comédien, ce type d'individu totalement ambivalent est un bonheur", estime l'acteur. Il termine, avec un dernier regard sur le monde de la politique d'aujourd'hui dans Télé 7 Jours : "Il y a des coups bas et des manipulations. Mais en coulisses, ça se tape un peu plus sur l'épaule : les politiques jouent très bien la comédie !"

 
6 commentaires - Kad Merad : la politique, "ce n'est pas vraiment mon monde"
  • jeanlou85 -

    au merad si la politique n'est pas son monde qu'il la ferme ce sous acteur devrait se chercher des prestations dans des navets a la hauteur de son petit talent au devenir et ceci est aussi bon pour ces pseudos stars en mal de reconnaissance !!!!!!

  • menotte2487 -

    Ah ben, ce n'est pas tous les jours! Merci Mr Kad Merad de ne vous occuper que de ce qui vous regarde.
    On en voit tellement qui se servent de leur notoriété pour influencer dans une sens ou dans un autre. Vous, au moins, vous savez garder votre place. Je pensais aller voir votre dernier film, mais rien n'est certain. Et bien, du coup je vais faire l'effort; J'irai soyez-en sûr.

  • zazou -

    " si tu ne t'occupes pas de politique, la politique s'occupe de toi " Françoise Hardi

  • pargade -

    Bien raisonné. Les artistes ne sont pas là pour indiquer leurs tendances politiques mais pour jouer. D'autre part à dire qu'ils sont de droite ou de gauche, Ils risquent d'être boycottés par leurs spectateurs.

  • TYGUEN -

    A lire son QI, sa vocation n'est pas la politique, mais plutôt est de vendre des
    babouches...!!!

    JDP91 -

    Limite raciste, cette réaction, même plutôt de l'autre côté de la limite

    jmpgls80 -

    réaction complétement débile même! En parlant de QI, je crois que le vôtre est proche de celui du poulpe mort et de l'aliénation mentale ! Tristesse intellectuelle qui sombre dans la folie raciste !

    menotte2487 -

    Je ne sais pas quelle est votre appartenance mais qu'elle qu'elle soit, vous feriez bien de garder vos propos, au ras des pâquerettes pour vous. Vous êtes une honte pour qui que ce soit qui vous approche.
    C'est sûr que ce n'est pas avec vous que la France changera.

  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]