Kate Middleton : rédac' chef du Huffington Post UK, elle oeuvre pour les enfants

Chargement en cours
 Kate Middleton parle avec le rédacteur en chef du  Huffington Post UK , Steven Hull, lors d'une conférence de rédaction improvisée à Kensington Palace, le 17 février 2016.

Kate Middleton parle avec le rédacteur en chef du Huffington Post UK, Steven Hull, lors d'une conférence de rédaction improvisée à Kensington Palace, le 17 février 2016.

1/2
© Abaca, Chris Jackson
A lire aussi

Fabien Gallet

Mercredi 17 février 2016, la duchesse de Cambridge a pris les commandes de la version britannique du Huffington Post. Délaissant ses obligations royales le temps d'une journée, c'est en tant que rédactrice en chef qu'elle a officié avec pour objectif de défendre une cause qui lui est chère : la santé mentale des enfants.

En enfilant la casquette de rédactrice en chef du Huffington Post UK, l'épouse du prince William a pris le soin de sensibiliser les lecteurs au problème de maladies mentales infantiles, et ce, à travers une série d'articles et de témoignages commandée en marge du lancement d'une campagne dédiée à ce sujet, baptisée Young Minds Matter. Et pour éveiller au mieux la conscience des lecteurs, Kate Middleton a elle-même participé à l'opération en publiant sur le site internet du journal, une longue tribune, titrée "Changeons vraiment les choses pour toute une génération de jeunes enfants".

"La santé mentale de nos enfants doit être considérée comme tout aussi importante que leur santé physique", a ainsi plaidé la duchesse de Cambridge. Cette dernière n'a d'ailleurs pas hésité à évoquer sa propre famille pour mobiliser l'opinion publique. "Comme la plupart des parents d'aujourd'hui, William et moi n'hésiterions pas à demander de l'aide pour nos enfants s'ils en avaient besoin", a écrit la mère du prince George et de la princesse Charlotte. D'ailleurs, elle a expliqué vouloir fournir à ses deux enfants, respectivement 2 ans et demi et 9 mois, "les outils et la sensibilité pour qu'ils soient en mesure de soutenir leurs amis du même âge, à mesure qu'ils grandissent". Et d'ajouter : "Nous savons qu'il n'y a pas de honte à ce qu'un jeune enfant ait du mal à gérer ses émotions ou souffre d'une maladie mentale".

Raison pour laquelle Kate Middleton a tenu à rappeler l'importance d'aider toutes ces "familles, à court de temps ou d'argent". "Il est pas toujours facile de savoir où chercher de l'aide ou des conseils", a-t-elle précisé avant de conclure : "Voilà pourquoi nous avons besoin que les écoles et les collectivités jouent pleinement leur rôle pour aider les enfants".

 
7 commentaires - Kate Middleton : rédac' chef du Huffington Post UK, elle oeuvre pour les enfants
  • avatar
    arguin -

    les plus critiquables ce sont les journalistes qui en parlent .

  • avatar
    liv -

    C'est vrai qu'elle est jolie, mais bon, en ce qui concerne la légitimité à étre ce poste, autrement dit, "régner", sur un pays, en affichant sourire béat et toilettes d'un autre âge, (mon dieu, que le terme est désagréable ) ! c'est plus discutable. Tout ça à un arriere goût de désuet et de surrané; ça fait réver les petites filles, et ça fait un peu crétin; mais bon...L'Angleterre se porte plutôt bien ainsi, alors, pourquoi pas le conte de fées, version 21 è Siècle !!!

  • avatar
    gege7569 -

    Pour l'Europe et l'Union mes cher Britannique basta et fora, on en a pas besoin de vous allez ou vous voulez mais nous c'est sans vous, dites NON et quittez l'Europe et l'Union puis votre devise gardez les elle est puante et nauséabonde.

  • avatar
    julie43 -

    KATE M.
    On s'en fout!!!!!!!!

    avatar
    terraterre -

    en effet on s'en moque (un peu) mais elle ne fait pas de mal et elle est jolie on a besoin de ces belles images en ce moment

  • avatar
    poil2plume -

    Nilly o2 : j'étais pour la dernière fois au Royaume-Uni il y a ... trois ans ! J'ai gardé la maison et les chats d'une dame. J'ai aussi été accueillie dans d'autres familles et j'ai trouvé assez émouvant ces portraits de la reine d'Angleterre aux murs et le drapeau anglais dans le porte-parapluies de l'entrée.
    L'immigration est évidemment très importante aussi en Angleterre. Que les personnes d'origine étrangère détestent la monarchie me semble logique, mais elles ne sont pas anglaises, donc...
    De plus, des quartiers entiers de Londres sont monopolisés par des commerces... français ! Ces entrepreneurs courageux ont fui la France (10 millions depuis 2010 !) où la création d'entreprise est digne d'un goulag russe ! Chez les Anglais, tout est bien plus simple et les charges sociales bien plus abordables !

    avatar
    titi6605 -

    C'est quand même bizarre qu'ils viennent tous se faire soigner en France, non? et quant à nos jeunes qui partent ou entrepreneurs why not mais pas de sécu la bas et lorsqu'ils reviennent car cela n'est pas si rose que cela= pas de droit au chomage ou à la sécu....l'eldorado n'existe nul part il y a des plus et des moins dans chaque pays

    avatar
    gege7569 -

    OUI ! C'est pour cela que les Britanniques viennent vivre en France, de Même les Allemands, les Suisses, les Canadiens et même les Américain des USA ??????? Bizarre n'est pas et c'est pourtant vrai.
    Alors il est ou le mal vivre en France, la particularité des français c'est qu'ils sont toujours des râleurs de génération en génération et toujours jamais content et ça je n'achète pas et toujours bizarre comme dit Louis Jouvet.
    Comme c'est bizarre........

    avatar
    minola -

    Les charges sociales sont plus abordables certes " poil2plume " mais il ne faut surtout pas être : malade, ne pas
    avoir d'enfants dans certaines écoles et surtout avoir un bon travail et un bon toit.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]