Keira Knightley harcelée par un fan de chats

Chargement en cours
 Keira Knightley au Harper\

Keira Knightley au Harper's Bazaar Women of the Year Awards 2016 à Londres, le 31 octobre 2016.

1/2
© Abaca, Jorgensen Nils/Startraks
A lire aussi

Hélène Demarly

Keira Knightley a dû faire face à un harceleur pour le moins étrange. Un homme obsédé par les chats qui lui envoyait des lettres en lien avec les félins et qui miaulait à travers sa porte.

Les faits se sont produits au domicile londonien de l'actrice entre le 1er et le 22 août dernier. La star de "Pirate des Caraïbes" a été terrifiée par Mark Revill, un homme 49 ans qui la harcelait, principalement en miaulant et en lui envoyant des écrits en lien avec les chats à travers la boîte aux lettres de sa porte d'entrée. Ce harceleur est même allé jusqu'à lui faire parvenir une clé USB contenant des enregistrements de miaulements de chats. Un inquiétant manège qui a duré plusieurs jours, avant que le mari de l'Anglaise de 31 ans, James Righton, le prenne sur le fait et appelle la police.

La star anglaise est terrifiée

Lors du jugement qui s'est tenu le 1er décembre, le procureur a évoqué les gestes de ce maniaque : "Il faisait des bruits de miaulement à travers la boîte au lettres. Il a dessiné à la craie sur le trottoir une flèche pointé vers sa porte d'entrée. Il lui a envoyé une clé USB contenant des photos de chats (...) C'était un comportement très étrange." Dans la déclaration de la star lue par son avocat, Keira Knightley a expliqué son angoisse face à cet homme : "J'ai peur à chaque fois que je sors de la maison. Nous adorons notre quartier. Ma famille aime les boutiques du coin et s'amuser dans les parcs tout en étant proche du centre de Londres. Mais désormais nous cherchons à déménager en dehors de ce quartier. Nous avions espérer que nos enfants iraient à l'école ici." Allant jusqu'à confier : "Quand je retourne à la maison je dois regarder derrière moi parce que je ne sais pas qui pourrait marcher derrière." À la justice, l'avocat de l'actrice a également souligné que ces agissements dénotaient "un problème de santé mentale" qui avait rendu sa cliente "mal à l'aise".

Heureusement, le harceleur fan de chats est désormais interdit de contacter Keira ou de se tenir à moins de 100 mètres de son domicile sous peine de prison. Le juge l'a aussi forcé à se faire soigner pour maladie mentale et à verser 200 livres à sa victime. À la police, Mark Revill avait déclaré être amoureux de la star.

 
5 commentaires - Keira Knightley harcelée par un fan de chats
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]