Kendji Girac contrôlé dans un camp illégal de gens du voyage

Kendji Girac contrôlé dans un camp illégal de gens du voyage

Kendji Girac lors de la 30e édition du Téléthon à Paris, le 3 décembre 2016.

A lire aussi

Clara Lemaire

En patrouille afin de contrôler un camp de gitans illégal, la police de Nîmes a eu la surprise de tomber sur Kendji Girac.

Malgré ses millions d'albums vendus, Kendji Girac ne mène pas la vie de star. Il vit toujours dans sa caravane, et a gardé un style de vie nomade. Alors qu'il passait du temps avec ses proches dans les environs de Nîmes, le chanteur a dû faire face à un contrôle d'identité.

Pas de traitement de faveur

C'est en voulant contrôler un camp de gens du voyage en situation illégale sur un terrain municipal, que la police est tombée nez à nez avec le nouveau roi de la gypsy pop, Kendji Girac. D'après le site local Objectifgard.com qui a relayé l'information, ce dernier ce serait montré "très sympathique" envers les forces de l'ordre, mais n'a pas eu de "traitement de faveur" : une procédure a été établie et la famille du chanteur risque une contravention si elle ne quitte pas les lieux très rapidement.

Gitan depuis tout petit

Devenu une véritable star en France en seulement quatre ans, Kendji Girac ne compte pas abandonner le mode de vie gitan pour autant. Dans une récente interview accordée au Parisien, il confiait d'ailleurs qu'il n'y a "rien de plus confortable au monde qu'une roulotte".

Et le jeune homme de poursuivre : "Je suis gitan, alors depuis tout petit, je vais de ville en ville. Une tournée, c'est le bonheur absolu pour moi !" Le chanteur, qui a terminé ses concerts en apothéose à l'AccorHotels Arena de Bercy en mars dernier, devrait désormais prendre du temps pour s'atteler à l'écriture de son troisième album studio.

 
6 commentaires - Kendji Girac contrôlé dans un camp illégal de gens du voyage
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]