La reine Elizabeth II endeuillée

Chargement en cours
 La reine Elizabeth II inspecte le régiment des fusiliens écossais, à Balmoral, le 8 août 2016.

La reine Elizabeth II inspecte le régiment des fusiliens écossais, à Balmoral, le 8 août 2016.

1/3
© Abaca, Milligan Andrew/PA Photos
A lire aussi

Hélène Garçon

Les drapeaux britanniques ne sont pas en berne, pourtant le coeur de la souveraine lui, l'est. L'un de ses fidèles compagnons depuis treize ans est mort, comme le rapporte le Daily Mail.

Sombre nouvelle pour la reine Elizabeth II. Un funeste événement est survenu tandis qu'elle s'apprêtait à quitter sa résidence de Balmoral pour regagner Buckingham Palace. En effet sa chienne adorée, Holly, est morte à l'âge de treize ans. Le petit corgi a dû être euthanasié afin de mettre fin à ses souffrances liées aux nombreuses maladies qu'il avait contractées dernièrement. Une décision qui a fendu le coeur de sa maîtresse de 90 ans, qui a agi par amour pour son chien. D'après les proches de la Couronne citées par le Daily Mail : "La reine était profondément bouleversée, mais elle n'aime pas voir ses chiens souffrir et Holly avait atteint un certain âge", expliquait ainsi une source. "Elle sait que piquer un chien est souvent la meilleure solution", avant d'ajouter qu'Holly était particulièrement dévouée à sa maîtresse. "Partout où la reine allait, le chien n'était jamais loin".

La reine refuse de prendre un nouveau chien

Véritable fan de la race des corgis depuis des années, la reine Elizabeth II a possédé plus d'une trentaine de ces petits chiens à pattes courtes depuis 1944, date à laquelle son premier corgi, Susan, lui a été offert pour ses dix-huit ans. Depuis la disparition d'Holly, la reine n'a plus que trois chiens : Willow, son dernier corgi lui aussi âgé de 13 ans, et Vulcan et Candy, deux dorgis (race de chiens croisés avec le corgi et le teckel).

Pas question pour la reine de remplacer l'animal tant aimé en reprenant un nouveau compagnon de vie, comme elle en avait l'habitude. Consciente de son âge avancé, elle aurait en effet peur de trébucher sur un chiot un peu trop énergique, et de se faire mal. Par conséquent, la souveraine ne sera plus accompagnée que de ses trois fidèles chiens, lesquels lui apporteront assurément réconfort et compagnie dans cette pénible épreuve.

 
4 commentaires - La reine Elizabeth II endeuillée
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]