La Reine Elizabeth II recrute !

Chargement en cours
 La Reine Elizabeth II lors de l\

La Reine Elizabeth II lors de l'ouverture de la base East Anglian Air Ambulance, le 13 juillet 2016 à Cambridge, en Angleterre.

1/2
© Abaca, Dunlea Michael/Barcroft Media
A lire aussi

Hélène Garçon

A peine le Brexit voté le 23 juin 2016 en Angleterre que l'économie britannique commence déjà à en pâtir... C'était sans compter sur la Reine Elizabeth II, qui ne manque pas de ressources pour secourir son peuple, dans la panade, en embauchant. Cinq offres d'emploi ont en effet été postées sur le site de la Couronne, qui recherche du personnel pour Buckingham Palace, et le château de Windsor. A vos CV et lettres de motivation !

Qui n'a jamais rêvé de se prélasser dans les lits de la Famille Royale, ou de goûter à la cuisine de la Reine ? C'est maintenant chose possible... Enfin, presque ! La famille Windsor recrute du personnel pour la maintenance de la résidence royale, et propose six postes parmi lesquels un emploi de conservateur d'oeuvres, de femme de ménage et d'archiviste. Un poste de commis de cuisine est également vacant (vous pouvez postuler jusqu'au 20 juillet), qui ne demande aucune expérience. Votre mission, si vous l'acceptez, consistera alors à "nettoyer les équipements et ustensiles pour une utilisation quotidienne, et d'aider pour la préparation des repas" selon ce qui est stipulé sur l'annonce. Si le poste est principalement basé à Buckingham Palace, le futur plongeur sera potentiellement amené à "voyager" dans les autres propriétés royales, comme le château de Balmoral ou de Windsor. Pour nettoyer les tasses de thé d'Elisabeth II, "seul qui vous êtes compte", annonce Buckingham Palace, qui gratifiera la futur recrue d'un salaire de 16 755, 56£ par an, (soit environ 20, 000 euros), sans compter les primes !

Si vous ne vous sentez pas avoir les épaules pour faire la vaisselle de la Reine, sachez qu'un dernier poste est également disponible : celui de responsable du linge, rémunéré 17 778£ (soit 20 300 euros) par an. "Une grande partie du linge est historique et irremplaçable, vous devrez donc réparer et conserver ces objets uniques afin qu'ils soient disponibles pour les générations futures" détaille l'offre. Les postulants auront donc la charge d'assurer les prochaines nuits du prince George et de la princesse Charlotte. De nombreux petits avantages peuvent aider les candidats aux postes à prendre leur stylo : les repas, compris dans le poste, un plan d'épargne retraite, 33 jours de congés par an, et surtout, une chambre au palais ! Royal !

 
5 commentaires - La Reine Elizabeth II recrute !
  • avatar
    Nabucodonosor -

    Elle ferait mieux de séclipser un peu la royauté devrait
    être aboli vive la république

  • avatar
    Red-Fox -

    What? C'est où qu'on postule?
    Sa m'a l'air plus intéressant que mon 45h à 1200€

  • avatar
    whatelsA -

    Ce n'est vraiment pas cher payé pour être jour et nuit au service de ces "royals" !

    avatar
    royco -

    vaisselle,repassage,argenterie,couture, tout ça pour 20000euros,pas cher payé! je connais un coiffeur à 120000.

    avatar
    bostonpie -

    Miss-you vous avez oublié pas mal de chose, une le personnel ne loge pas à l'intérieur, mais à l'extéieur du palais, sauf les nannies qui doivent s'occuper en permance des enfants. Nourie logé certes, blanchis ? ça reste à voir. y a aussi la voiture et l'essence gratuite, le téléphone portable, l'ordinanteur, de plus la reine voyage avec son personnel de cuisine, son coiffeur, la dame de compagnie, celle qui lui fait les valises et ses habillements, son personnel de sécurité etc.
    Oui, ça paraît peu, mais c'est sans impôts off course.

  • avatar
    clyde192 -

    la revoilà cette reptilienne ! et son mari aussi ....

    si vous regardez bien ces yeux l'un est tout noir étrange non^^

  • avatar
    Needle -

    Il faut vite avertir Steevy Boulay ! Femme de chambre de la Reine, ce serait le pied pour lui (et pour elle) !

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]