Lambert Wilson : avec l'abbé Pierre, "on s'est aimé au premier coup d'oeil"

Chargement en cours
 Lambert Wilson assiste à l\

Lambert Wilson assiste à l'avant première du film Une famille à louer, à Paris, le 15 juin 2015.

1/2
© BestImage, Veeren / Coadic
A lire aussi

Fabien Gallet

Marc-Olivier Fogiel a invité Lambert Wilson à venir s'allonger sur son Divan. Sur le plateau de l'émission qui sera diffusée mardi 12 avril en seconde partie de soirée sur France 3, l'acteur de 57 ans s'est livré comme jamais. Celui qui a joué le maître de cérémonie lors du Festival de Cannes 2015, a notamment fait part de sa conception de la vie amoureuse.

Actuellement à l'affiche du film La Vache avec Jamel Debbouze, Lambert Wilson qui prêtera également sa voix à l'un des personnages du film Le Livre de la Jungle, à paraître mercredi 13 avril 2016, explique sans tabou avoir traversé une "dépression aiguë qui a nécessité quelques semaines d'hospitalisation", en 2010. "En tout, la phase dépressive à duré trois ans". Mais à en croire le comédien, ce passage à vide a pu être bénéfique. "C'est comme si la dépression m'avait ouvert sur un amour plus vaste. C'est curieux, c'est presque un peu mystique, c'est quelque chose qui est lié à l'amour avec un grand A et c'est ça qui m'intéresse", dit-il.

Dès lors, sa conception de la vie sentimentale évolue. "Le détail du sexe, tout ça c'est pas très intéressant. J'ai aimé des femmes, j'ai aimé des hommes... C'est du détail ça. Ce qui compte, c'est l'amour avec un grand A. C'est les êtres qu'on rencontre", poursuit-il avant d'ajouter : "Je trouve que la sexualité c'est très surestimé".

L'amour, selon Lambert Wilson, n'est donc pas que sexuel : "L'amour est fait de choses tellement plus complexes dans lesquelles il peut y avoir une partie de sensualité ou pas, une exaltation", confie-t-il avant de prendre l'exemple de sa relation avec l'abbé Pierre, disparu en 2007, mais qu'il a eu la chance de rencontrer notamment lors de son propre baptême, il y a une vingtaine d'années : "Par exemple, moi j'ai vécu une histoire d'amour incroyablement forte avec l'abbé Pierre. Je veux dire par là qu'on s'est aimé au premier coup d'oeil. On a eu un coup de foudre !", révèle-t-il. Un amour passionnel donc, avec celui dont il avait pris les traits dans le film Hiver 54. Et de conclure : "Il est évident que je n'ai pas couché avec l'abbé Pierre".

 
2 commentaires - Lambert Wilson : avec l'abbé Pierre, "on s'est aimé au premier coup d'oeil"
  • zazou -

    (...)" Roméo, Juliette, et tous les autres
    Au fond de vos bouquins, dormez en paix
    Une simple histoire comme la nôtre
    Est de celles qu'on écrira jamais" (...)

    Dassin, salut les amoureux :-)

  • Bully1 -

    "on s'est aimé au premier coup d'oeil" Whaouuuuu , ce coming out ! Fallait oser . Sacré lambert !

    cqfod

  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]