Lambert Wilson évoque le décès de son père : "Une cassure très dure à vivre"

Lambert Wilson évoque le décès de son père : "Une cassure très dure à vivre"

Lambert Wilson

A lire aussi

Fabien Gallet

En pleine promotion de son nouvel album, Wilson chante Montand, à paraître le 20 novembre 2015, Lambert Wilson a accordé une interview au magazine Notre Temps Psycho, en kiosque depuis le 19 octobre. Le comédien y évoque la terrible épreuve qu'il a due traverser il y a un peu plus de 5 ans : la disparition de son père. Si aujourd'hui, l'acteur vu dans la saga Matrix, est parvenu à relever la tête, la douleur, elle, reste présente.

Le 3 février 2010, le comédien Georges Wilson décède à 88 ans. Un drame pour son fils, Lambert, qui tombe alors en dépression "quelques mois avant la sortie du film" Des hommes et des dieux. En effet, pour l'acteur vu récemment dans Barbecue, la figure paternelle était pour lui "un moteur fort", "une montage de talent et de réputation". C'est pour cela que tout au long de sa carrière, Lambert Wilson a cherché à briller aux yeux de son père. "Vouloir impressionner son papa n'est plus une force. Il faut en chercher d'autres. Cette cassure, si elle a été très dure à vivre, a été importante et bénéfique pour moi", explique cependant le comédien de 57 ans.

Un décès profondément marquant pour l'acteur qui décide alors d'entreprendre un "réajustement", et de se consacrer à ses fondamentaux. "J'ai abandonné cette obsession de toujours désirer briller et de devenir une star internationale, ces allers et retours entre Paris et Los Angeles à propos desquels mon père me demandait tout le temps : 'Mais qu'est-ce que tu cherches, que tu ne trouves pas ?'". Une véritable remise en question pour celui qui incarnera le Commandant Cousteau dans L'Odyssée, biopic réalisé par Jérôme Salle, dans lequel il partagera l'affiche avec Pierre Niney et Audrey Tautou, courant 2016. Aujourd'hui encore, cette disparition a changé l'acteur : "J'ai l'impression d'habiter une église en permanence, partout où je vais", confie-t-il.

Malgré la douleur, Lambert Wilson se lance corps et âme dans ses divers projets à commencer par son album hommage à Yves Montand. Il sera aussi à l'affiche de deux autres films, 5 to 7, avec Anton Yelchin et La Vache avec Jamel Debbouze.

 
1 commentaire - Lambert Wilson évoque le décès de son père : "Une cassure très dure à vivre"
  • avatar
    renejosephmax -

    monsieur Wilson parce que vous croyez que nous non ne vous déplais mais nous on la garde pour nous pas besoin de medias

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]