Laurent Baffie revient sur les périodes sombres de sa carrière

Laurent Baffie revient sur les périodes sombres de sa carrière

Laurent Baffie

A lire aussi

Fabien Gallet

Après trente ans de carrière, Laurent Baffie multiplie les projets, que ce soit au théâtre, en librairies ou à la télé, avec un seul mot d'ordre : faire rire. Mais tout n'a pas toujours été rose pour l'humoriste. C'est ce qu'il a expliqué dans une interview accordée au magazine VSD, dans le dernier numéro paru le 15 octobre dernier.

Laurent Baffie est notamment revenu sur ses débuts difficiles dans les années 70 : "J'ai accumulé les petits boulots : barman, serveur, veilleur de nuit...", avant un passage "laborieux" sur France Inter à 25 ans. Puis, il fait sa première apparition sur le petit écran, sur la chaîne Antenne 2, plus pour "croûter" que par passion selon ses dires. Car en réalité, Laurent Baffie se rêvait sur les planches : "Je voulais être comédien mais je n'avais pas les moyens de me payer des cours" explique-t-il.

En 1985, souhaitant exprimer ses talents d'humoriste et "faire le c*n", il explique s'être rendu "à un casting pour l'émis­sion produite par Guy Lux qui allait deve­nir La Classe", sur France 3. "J'ai écrit un premier sketch pour Jean-Marie Bigard. Ça a été un succès et un coup de foudre réci­proque", explique-t-il avant de poursuivre : "Je suis devenu son auteur. J'ai dû écrire trois cents sketchs par an".

C'est à cette période, en 1991, qu'il se fait repérer par Thierry Ardis­son, pour qui il travaillera pendant plus de quinze ans. "On s'est 'réglés' lors de la première réunion de travail. Il a dit un truc, j'ai sorti une vanne énorme et là, grand blanc. Aucun collaborateur ne moufte, se souvient l'humoriste. Puis le 'roi' rit. Et les autres aussi. J'étais adoubé". Mais Laurent Baffie admet en avoir 'eu marre", certaines années, d'être au côté de "l'homme en noir". "Pour être honnête, quand j'y suis retourné, c'est parce que j'étais surendetté à cause de mon film. Je ne me faisais pas plaisir, mais il ne s'en est jamais rendu compte. Il avait son quota de blagues, ça allait. Et je ne lui parlais pas de mes problèmes", conclut-il.

Laurent Baffie est actuellement au Théâtre Fontaine pour présenter sa pièce, Sans filtre. Il a également sorti le Diction­naire des noms propres où presque, le 8 octobre 2015.

 
1 commentaire - Laurent Baffie revient sur les périodes sombres de sa carrière
  • Cekilui-la -

    Mais on s'en fout allègrement du guignol de baffie ..Un type inculte et vulgaire ..Bientôt il viendra ici pleurer comme le Macias

  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]