Le père de Jules Bianchi se confie : "C'est une torture au quotidien"

Le père de Jules Bianchi se confie : "C'est une torture au quotidien"

Jules Bianchi : son père se confie.

A lire aussi

Roxane Centola

Si l'espoir est toujours là pour Jules Bianchi, les nouvelles ne sont pas bonnes. Son père, Philippe Bianchi, s'est confié au micro de France TV Info, afin de faire le point sur l'état de santé de son fils, tout en partageant ses inquiétudes.

Philippe Bianchi a tout laissé tomber pour s'occuper à temps plein de son fils, Jules Bianchi, dans le coma depuis près de neuf mois. Une épreuve qu'il doit vivre au quotidien et qui n'est jamais facile : "C'est invivable, c'est une torture au quotidien, on a parfois l'impression de devenir fou parce que, pour moi, c'est certainement plus terrible que s'il était resté dans l'accident. Car on n'a pas le pouvoir de l'aider plus que ce qu'on peut faire".

S'il espère toujours, il a aussi "les pieds sur terre et se rend compte de la gravité de la situation". Dans le coma depuis neuf mois, les signes d'amélioration sont quasi inexistants. "C'est dur de vous lever le matin en vous disant que vous n'êtes pas sûr que votre fils va vivre et que tous les jours c'est comme ça. En général, les progrès doivent se faire dans les premiers 6 mois et là ça fait 9 mois et Jules n'est toujours pas réveillé et il n'y a pas de progrès significatifs. Quand on est dans cette situation, on s'accroche à tout" confie-t-il.

Si la situation se dégrade encore, Philippe Bianchi est bien conscient qu'une décision va devoir s'imposer et qu'il devra suivre les dernières volontés de son fils : "Il nous avait dit que s'il lui arrivait un jour un accident du type de celui de Michael Schumacher, s'il avait eu ne serait-ce que le handicap de ne plus pouvoir conduire, il aurait beaucoup de difficulté à le vivre. Parce que c'était sa vie".

Le 05 octobre 2014, Jules Bianchi était victime d'un accident lors du Grand Prix du Japon, sur le circuit de Suzuka. Plongé dans le coma, il avait pu être rapatrié à Nice, dans le sud de la France, quelques mois plus tard, où il tente désormais de récupérer auprès des siens.

 
1 commentaire - Le père de Jules Bianchi se confie : "C'est une torture au quotidien"
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]