Le prince Charles a craint pour sa vie lors des funérailles de Lady Di

Chargement en cours
 Le prince Charles au Banksi Dvori de Croatie lors du début du tour royal dans les Balkans, le 14 mars 2016.

Le prince Charles au Banksi Dvori de Croatie lors du début du tour royal dans les Balkans, le 14 mars 2016.

1/2
© Abaca, Jackson Chris/PA Photos
A lire aussi

Hélène Garçon

Le 6 septembre 1997 est un jour qui restera ancré dans la mémoire collective, et plus particulièrement dans celle du prince Charles. Ce jour-là, le fils de la Reine, qui disait Adieu à son ex-femme, tremblait non seulement d'émotion comme toute la foule, mais aussi de peur.

Contrairement à Kate Middleton et au prince William, le couple que formaient le prince Charles et Lady Di n'a jamais vraiment fait rêver la planète. Avant même de passer devant l'autel, leur union était entachée par de forts soupçons autour d'une liaison entre le futur marié et Camilla Parker-Bowles, qu'il a depuis, épousée. Le peuple britannique a ainsi développé une forte empathie pour Diana Spencer, cette jeune aristocrate, mariée à 20 ans à un homme infidèle, allant jusqu'à nourrir une certaine hostilité à l'encontre du prince Charles. À tel point que ce dernier était devenu "l'ennemi public numéro un" après la mort de la princesse, comme l'a raconté Ingrid Seward, biographe de la famille royale d'Angleterre, lors du festival de Littérature Henley.

Le prince Charles avait peur qu'on lui tire dessus

C'est donc dans un état de tension extrême que le prince Charles a assisté aux funérailles de Lady Di, craignant de subir les représailles du peuple britannique qui le tenait pour responsable de la mort de la princesse. "Il était très fataliste. Il se disait : 'Si quelqu'un prend un pistolet et me tire dessus, ce sera fini'", révélait Ingrid Seward, citée par The Daily Mail. Il faut dire que l'ambiance mortuaire qui régnait ce jour-là dans les rues de la capitale anglaise, n'était pas des plus réconfortantes pour le prince Charles, qui marchait en tête du cortège. "Les rues de Londres étaient très silencieuses. On pouvait entendre une mouche voler. On pouvait entendre tout ce que la foule disait", expliquait Ingrid Seward, avant d'ajouter : "Il a entendu des critiques pendant tout le cortège et pensait qu'il ne tiendrait pas jusqu'au bout."

La Reine Elizabeth II "anxieuse"

Pourtant, ce jour-là, ce n'est pas le prince Charles qui était dans le viseur des Britanniques, mais la reine Elizabeth II. L'attachée de presse officielle de la Couronne a ainsi expliqué au Daily Mail que Sa Majesté était "anxieuse", quant à l'accueil qu'elle allait recevoir en sortant de Buckingham Palace pour assister aux funérailles. Une appréhension qui s'expliquait par le fait qu'elle avait reçu de nombreuses critiques après qu'elle eut choisi de rester en Écosse, au lieu de rentrer directement à Londres lorsque le décès de Lady Diana avait été révélé le 31 août 1997.

 
5 commentaires - Le prince Charles a craint pour sa vie lors des funérailles de Lady Di
  • avatar
    majo1 -

    Je trouve que la vie a joué un sacré tour à Charles et à Camilla. Camilla avait refusé d'épouser Charles ceci consciente des obligations qui lui auraient
    échouées et qui lui faisaient peur.
    Quant à Lady Di, c'était une jeune fille immature probablement marquée par le
    divorce, une rêveuse. Une jeune fille trop fragile pour le statut qu'elle a obtenu !
    Je n'approuve pas le comportement qu'elle a eu: liaisons avec n'importe qui. Elle pouvait rester digne, elle avait tout à y gagner, elle aurait eu le soutien de la reine et ma foi, que l'on veuille bien m'excuser mais abandonnée par son mari ne l'aurai tpas contrainte à devenir aide-ménagère.Elle n'a pas su tenir son rang, elle n'avait
    pas à en faire un livre.
    avoir le comportement adéquate; mais ce n'était pas une sainte.
    Je vais vous choquer, je préfère et de très loin le comportement de Camilla qui a
    su rester discrète et je suis heureuse de voir que Charles et Camilla sont réunis,
    comme cela aurait dû être depuis le début.
    par son mari ne l'aurait pas obligée à deeenir

  • avatar
    unireso -

    1789 la bascule à charlot, à résolus le problème..

  • avatar
    eady -

    Mais si c'est Camilla qui l'a mariée pour mieux se servir. Le pauvre on aurait du lui tirer dessus mais non il a tirer autre chose. Il me dégoute

  • avatar
    marco65 -

    Il ne l'aimait pas.... comprends pas tres bien qu'il s'y soit marié!!!

    avatar
    GFEN -

    hé ouais la raison d'état et les mariages arrangés par les puissants vous sont étranger comme l'Histoire apparemment !!!

  • avatar
    frandiv75 -

    oui il est responsable de sa mort, c'est une honte qu'on lui fasse encore des courbettes!!

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]