Le producteur de Coluche condamné à verser 400 000 euros à ses fils !

Chargement en cours
 Potrait de Coluche, réalisé en 1981.

Potrait de Coluche, réalisé en 1981.

1/3
© BestImage, JLPPA
A lire aussi

Fabien Gallet

Après plus de 20 ans de démêlés judiciaires, l'ancien producteur de Coluche, Paul Lederman, a été condamné par la cour d'appel de Paris à verser plus de 400 000 euros aux deux fils de l'humoriste.

La cour d'appel de Paris a finalement tranché, mardi 14 février 2017. Paul Lederman, l'ex-producteur du célèbre humoriste à la salopette, vient d'être condamné à verser à ses fils Romain et Marius Colucci, pas moins de 400 000 euros d'ar­rié­rés de redevances pour une série de douze sketches ("Gugusse", "L'Histoire d'un mec sur le pont de l'Alma" ou encore "Le CRS arabe"), dont ces derniers revendiquaient la propriété.

Cependant, la cour de Paris n'a pas donné totalement raison à Romain et Marius Colucci. En outre, elle a infirmé le jugement de première instance de 2009, lequel condamnait Paul Lederman à leur verser plus d'un million d'euros. Neuf autres sketches étaient alors concernés. "Après plus de 20 ans de combat judiciaire contre les héritiers de Coluche, la société de Paul Lederman a obtenu (...) un arrêt qui juge que sa société est titulaire des droits relatifs à l'album de Coluche Enregistrement Public Volume 2 qui contient notamment les titres emblématiques Le flic, Le Schmilblick...", ont déclaré les avocats du producteur dans un communiqué.

"20 ans de combat judiciaire"

Pour les enfants de la star de l'humour disparue en 1986 dans un accident de moto, c'est la fin de plus de deux décennies de procédure. "Cet arrêt confirme que les éditions Paul Lederman n'ont pas tenu leurs engagements contractuels pendant 30 ans", a confié à l'AFP leur avocate, laquelle a précisé être "déçue que la cour n'ait pas été aussi loin que le tribunal, en excluant certains sketches de l'évaluation (du) préjudice". Cette joute judiciaire a commencé à la mort de Coluche. Le fisc avait alors réclamé près d'un million d'euros, somme que l'ex-femme du comique, Véronique Colucci, n'avait pas souhaité payer alors qu'elle avait obtenu après leur divorce, en 1981, la totalité des redevances attachées à l'exploitation des enregistrements réalisés entre 1975 et 1981. Des droits cédés à Paul Lederman en 1988 contre la somme de 150 000 euros.

Or, selon Romain et Marius Colucci, une trentaine d'enregistrements réalisés avant 1975 et après 1981, relevait bien de leur succession. Raison pour laquelle ils n'ont pas hésité à porter l'affaire en justice en 1991, et affronter le producteur de leur père, lui qui a également géré les carrières de Michel Polnareff, Claude François ou celle des Inconnus.

 
3 commentaires - Le producteur de Coluche condamné à verser 400 000 euros à ses fils !
  • avatar
    MANIX -

    "20 ans de combat judiciaire" et, les Français, font "confiance en "leur" Justice ..????? Vaste rigolade ....!!!!

  • avatar
    Geniemeconnu -

    Combien d'années d'études faut-il faire pour ne pas confondre le verbe être avec le verbe aller ?. Visiblement, au Barreau, on s'arrête en route...

  • avatar
    jackblues0 -

    Si la justice prouve que Mr Paul Lederman doit de l'argent aux enfants de Michel Colucci dit Coluche , et bien ma foi il payera les 400.000 euros qu'il doit et pis c'est tout.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]