Le saviez-vous ? Cinq anecdotes sur Adam Driver

Chargement en cours
 Adam Driver à l\

Adam Driver à l'avant-première de Star Wars à Los Angeles.

1/3
© Abaca, Hahn Lionel
A lire aussi

Isabelle Ratane

Vous connaissez probablement ces personnalités du monde de la télévision, du sport, de la politique ou du cinéma via leur travail. Mais savez-vous vraiment qui ils sont ? Enfance pieuse, enrôlement dans la marine et secrets bien gardés, découvrez cinq anecdotes sur Adam Driver, l'interprète du désormais célèbre Kylo Ren dans Star Wars : Episode VII - Le Réveil de la Force, sorti sur nos écrans en décembre dernier.

Adam Driver, petit cachottier...

Adam Driver a fait preuve d'une retenue exemplaire, en gardant secrète l'identité de son personnage dans Star Wars - Le Réveil de la Force. Que ce soit face au monde entier... ou face à sa propre femme ! Marié à sa petite amie de longue date, Joanne Tucker, depuis juin 2013, l'acteur ne lui a jamais dit qu'il incarnait le grand méchant Kylo Ren dans cette nouvelle trilogie. Et tout ça par amour ! En effet, Adam voulait lui permettre de découvrir quel était son personnage en regardant le film : "La surprise en valait la peine", a-t-il confié. On n'en doute pas une seconde !

Une autre carrière

C'est après les attentats du 11 septembre 2001 qu'Adam Driver s'est enrôlé dans la marine américaine. Après deux ans de service au Camp Pendleton en Californie et trois mois avant son départ prévu pour l'Irak, le jeune homme a été démobilisé pour raisons médicales : il a en effet été victime d'une blessure au sternum survenue lors d'un accident de VTT. A ce sujet, l'acteur a notamment déclaré qu'il lui a fallu un long moment avant de pouvoir surmonter la culpabilité qu'il a éprouvé en laissant d'autres se battre à sa place. Mais cela a également permis au jeune homme de trouver sa voie : il a ainsi rejoint l'Université d'Indianapolis pendant un an avant de partir étudier l'art du théâtre à la prestigieuse Juilliard School, entre 2005 et 2009.

Philanthrope

C'est grâce à son expérience dans la Marine que le comédien a décidé de créer sa propre association à but non lucratif. Mêlant deux aspects importants de sa vie, il a créé une compagnie de théâtre appelée "Arts in the Armed Forces", qui organise des représentations pour le personnel militaire. Des actrices de renom comme Susan Sarandon ou Lauren Ambrose ont d'ailleurs joué pour lui. L'acteur se souvient de ses années dans l'armée et du seul spectacle qui s'offrait alors à lui, celui des pom-pom girls : "Je pouvais les regarder toute la journée. J'ai pensé que l'armée pouvait s'offrir un spectacle un petit peu plus stimulant au niveau de la pensée".

Enfance pieuse tout en chanson

Fils de Nancy Wright, originaire de l'Indiana, et de Joe Driver, un pasteur de l'Arkansas, Adam Driver a également grandi auprès d'un beau-père pasteur baptiste. C'est ainsi qu'enfant, il donnait de la voix pour la chorale de sa paroisse. Depuis, on a pu l'entendre chanter de nombreuses fois sur les planches de Broadway mais aussi dans le film des frères Coen, Inside Llewyn Davis (2013), face à un certain Oscar Isaac ! Joueur de piano émérite, il a un faible pour les musiques classiques de Sergueï Rachmaninov ainsi que pour le jazz. Adam Driver ne se considère cependant pas comme musicien, bien qu'il possède de nombreux instruments et qu'il aime jouer en compagnie de ses amis.

"Cachez-moi cette performance que je ne saurais voir !"

Pas vaniteux pour un sou, Adam Driver ne regarde jamais ses performances à la télévision ou au cinéma. "Après avoir vu le pilote de Girls, j'ai retenu la leçon. Je ne vois que les erreurs", a-t-il déclaré. Même traitement pour ses interviews, à la radio par exemple : il ne s'écoute jamais. Reste à savoir si l'acteur a fait une petite exception pour le phénomène cinématographique de la fin de l'année 2015 ou s'il a résisté au fameux Réveil de la Force...

 
2 commentaires - Le saviez-vous ? Cinq anecdotes sur Adam Driver
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]