Les Bogdanov taclés pour laisser en ruine le château de leur enfance

Chargement en cours
 Igor et Grichka Bogdanov au 33ème Salon du Livre au parc des expositions de la porte de Versailles à Paris, le 20 mars 2016.

Igor et Grichka Bogdanov au 33ème Salon du Livre au parc des expositions de la porte de Versailles à Paris, le 20 mars 2016.

1/2
© BestImage, JLPPA
A lire aussi

Hélène Garçon

Les plus célèbres jumeaux de France ne sont pas des sentimentaux. Propriétaires d'un château datant du XIème siècle dans le sud de la France, où ils ont passé toute leur enfance, Igor et Grichka Bogdanov sont aujourd'hui accusés de laisser l'édifice tomber en ruine. La Dépêche rapporte qu'une partie du toit du bâtiment se serait effondrée. La goutte d'eau qui fait déborder le vase pour Cédric Davant-Lannes, le président de l'Association de sauvegarde du château qui tire la sonnette d'alarme.

"C'est vraiment dommage de laisser un si beau bâtiment partir en ruine", se lamente-t-il dans les colonnes de La Dépêche. Cet amoureux des belles pierres ne supporte pas de voir le château d'Esclignac, situé dans le Gers, partir en lambeaux et refuse de rester les bras croisés, surtout après qu'une partie du toit du bâtiment principal se soit effondrée, ce qui l'a "mis en rogne". La faute, selon lui aux propriétaires, les anciens présentateurs de Temps X, qui ne mettraient la main ni à la pâte, ni au porte-monnaie pour rénover la bâtisse. "Il y en a assez ! Les frères Bogdanov, qui sont en partie propriétaires du château ne font vraiment pas grand- chose !", déplore-t-il, avant d'ajouter : "J'ai tapé du poing sur la table ! (...) Ils sont conscients que le château se casse la gueule. Ils devraient descendre durant l'été". L'appel est lancé. En attendant que les jumeaux scientifiques répondent à ce SOS, l'association a déjà prévu d'organiser un vide-grenier et un salon bio (les 20 et 21 août prochains) afin de récupérer un peu d'argent pour les travaux de rénovation. À en croire François Davant, autre copropriétaire des lieux, il faudrait compter environ 4 millions d'euros, rien que pour la réparation de la toiture.

L'édifice est le dernier château primitif de Gascogne. Bâti il y a environ 1000 ans, il a vu défiler de nombreuses générations de ducs, marquis et barons qui avaient élu domicile dans cette vieille bâtisse. Selon les jumeaux, la demeure serait aujourd'hui occupée par un résident pas vraiment comme les autres. Interviewés en 2012 par Voici, Igor et Grichka avaient en effet assuré que le château était habité par "un fantôme prénommé Louis" qui "se promène" dans les couloirs de l'édifice. On comprend mieux ce qui a poussé les frères Bogdanov à abandonner la maison de leur enfance !

 
58 commentaires - Les Bogdanov taclés pour laisser en ruine le château de leur enfance
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]