Les confessions de Louis Sarkozy : "À l'Élysée, j'y allais en vacances"

Les confessions de Louis Sarkozy : "À l'Élysée, j'y allais en vacances"

Louis Sarkozy

A lire aussi

Fabien Gallet

Jusque-là préservé des médias par ses parents, Louis Sarkozy, fils de l'ancien président de la République Nicolas Sarkozy, a finalement accepté d'accorder sa toute première interview au magazine Paris Match et de se dévoiler, dans une vidéo mise en ligne ce mercredi 8 octobre.

Le fils cadet du président du parti Les Républicains, qui a terminé son école militaire après quatre ans d'études, explique désormais suivre un cursus universitaire consacré aux liberal studies à NYU (New York University). Là-bas, il étudie la philosophie et l'histoire de l'art. Un parcours académique à l'étranger qui a renforcé son attachement pour le pays de l'Oncle Sam. "J'ai eu la chance de déménager aux États-Unis avec ma mère (...). C'est là que j'ai découvert les valeurs des USA et je me marie très bien avec elles. Je ne dis pas que les valeurs de la France ne me correspondent pas mais (...) c'est un pays que j'aime énormément", confie le jeune homme. Il poursuit, expliquant que le patriotisme américain est "totalement différent" du patriotisme français et évoque le port d'armes comme étant une "liberté".

Paris Match l'a également questionné sur ses souvenirs en France : "Je n'ai jamais vécu à l'Élysée, j'y allais en vacances. (...) Il n'y avait pas un moment où je n'ai pas apprécié ce que j'avais ... on s'amusait beaucoup. J'ai toujours été ami avec tout le personnel. Je disais à tout le monde que j'avais quarante papas. Les maîtres d'hôtel, les chefs, les hôtesses, ils m'ont tous élevés. Je partais en weekend avec eux, ils faisaient vraiment partie de la famille" confie-t-il. On m'a beaucoup protégé. Mais je n'ai jamais vraiment souffert de l'exposition médiatique".

Quant à la politique, le jeune homme n'est pas en reste : "Je m'intéresse beaucoup à la politique, autant à la politique française qu'américaine". Louis Sarkozy avoue également se sentir "plutôt à droite". "Peut-être que c'est une dispositionfamiliale",ajoute-t-il. Toutefois, il précise "ne pas s'exprimer" au sujet du président actuel, François Hollande. Et pour les élections de 2017, il déclare ne pas vraiment savoir pour qui voter : "Je pourrai dire mon père, mais ça l'éloignerait un peu de moi et ma vie changerait beaucoup s'il était réélu. Mais quand je vois comment (la France) est maintenant, je serai content pour elle", dit-il avant d'ajouter :"Je ne sais pas s'il va se représenter."

Bien qu'il soit fils d'un ancien président, Louis Sarkozy reste un adolescent de 18 ans, qui "aime bien le rap, français pas trop, mis à part La Fouine et Maître Gims", ainsi que "le rock des années 70-80". Professionnellement il ne souhaite pas, a priori, suivre les traces de son père : "US marines, c'est mon rêve depuis enfant" explique-t-il, mais ce jeune passionné de sport n'est plus "sûr à 100%" de vouloir devenir militaire.

 
16 commentaires - Les confessions de Louis Sarkozy : "À l'Élysée, j'y allais en vacances"
  • blablabla -

    He's just a son of ... fils de je précise ;-)

  • nico21 -

    voir ce que hollande coute a la France et sa bande de blaireaux et sa copine la plus protégée qui invite du monde a mangé qui paye pauvre France avec des réflexions cons j espere q uil va remonter dans les sondages piquer sur les retraites c est la honte vivement q uil dégage

  • titane29 -

    Je suis une mamie ce garçon me fait pitié ,heureusement qu'il aura l argent de papa et maman? son père devrait lui interdire ces interview il doit penser que cela va le remonter dans les sondages,

  • scorpioss -

    Ton enfance à l’Élysée, nous a couté du pognon, pense à rembourser tout cela aux français qui ont du mal à boucler leurs fins de mois.

  • foxterier -

    4 ans d'études "militaire" de 14 à 18 ans donc.
    Que vient-il donc nous dire à la veille des élections ?
    Quand on est taillé comme un futur US marine et que l'on s'intéresse à la philosophie,on reste servir le pays qui vous a accueilli,,comme papa.
    Vérifies que ton arme n'est pas chargée jeune homme tu pourrais blesser papa.
    Surtout intègre toi,,,,là bas.

  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]